Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chiber's Madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
● Préfet des Poufsouffle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Chiber's Madness Ven 3 Aoû - 19:34

Il fallait que ça arrive...

A force de persécutions physiques et de brimades de la part de ses camarades, Angus avait fini par sombrer dans la folie, une folie non seulement provoqué par ces humiliations, mais aussi par ce terrible souvenir, celui du jour ou il à failli être empalé par un sinistre inconnu.

Ce soir, à 23h, sa folie avait atteint son paroxysme...

Il sortit de son dortoir, un couteau à la main, et s'assit contre le mur du hall ou se trouvait la porte de la conciergerie. Il se mit alors à s'auto-mutiler avec son couteau et s'entailla le bras de toutes parts, quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Ven 3 Aoû - 19:52

Quand soudain, Elmista revint de sa ballade nocturne, ou elle avait parlé avec Inu et elle se glissa par la porte de l'école, entre ouverte sous son ordre, avant de l'entendre se refermer dans son dos. Elle monta les escaliers sous forme humaine pour ne pas effrayer un éventuel préfet ou un prof faisant ses rondes, quand soudain son flair aiguisé du loup détecta l'odeur du sang. Elmista se figea et chercha l'endroit d'où ça venait. L'odeur était présente mais pas assez forte pour son nez humaine, alors elle reprit la forme d'une louve et renifla dans l'air avant de trouver la direction du hall. Elle fonça dans cette direction sans rencontrer âmes qui vive et elle arriva devant la conciergerie, mais elle ne voyait pas encore la porte car elle n'avais pas tournée au coin du mur, ce qu'elle fit. Elle vit une forme assise contre le mur et elle reconnue Angus pas dessus l'odeur de sang. Elle redevint humaine et lui arracha le couteau.
Angus! Mais ça ne va pas la tête?
Elle déchira le bas de sa tunique et s'en servie pour bander ses plais afin de le conduire à l'infirmerie, se serrait juste précaire mais ça tiendrait. Elle le regarda et lui dit.
Quand tu serras à l'infirmerie nous discuterons, et tu devras me dire pourquoi tu fais cella, et si jamais c'est encore à cause de moqueries je peux te jurer que la futur carrière de sorciers de ces gamins seront bientôt un lointain souvenir.
Elle passa un bras d'Angus sur son épaule avant de lui dire.
Mets-y du tient quand même, sinon je te porterais sur mon épaule comme un sac de patates.
Elle le souleva du sol sans efforts et marcha en direction de l'infirmerie, réclamant un elfe de maison au passage.
Nettoie tout ce sang avant demain et bloque la zone, ensuite va me chercher un autre professeur et vite, le premier que tu trouveras.
L'elfe de maison acquiesça et disparue dans un claquement d'air.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Poufsouffle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Ven 3 Aoû - 20:03

Angus repoussa alors Elmista en criant:
-NE ME TOUCHEZ PAS!
Il arracha alors le couteau des mains de la directrice des Gryffondor et hurla en reculant:
-NE VOUS APPROCHEZ PAS DE MOI! J'AI UN COUTEAU ET J’HÉSITERAI PAS A M'EN SERVIR!
Sur ces mots, il plaça la lame de son couteau sur son poignet à l'emplacement des veines et dit alors:
-C'est parti pour la souffrance!
Il s'entailla alors le poignet en criant:
-La souffrance telle que je la connais depuis pas naissance, la souffrance que je dois subir en tant que démon, cette souffrance qui me fait mal, mais auquel je suis habitué! On ne change pas aussi facilement les habitudes! Laissez-moi ,vivre cette souffrance!
Il tomba alors par terre et se laissa vider de son sang quand...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Jeu 9 Aoû - 11:52

Quand soudain Aschérit se décida à aller lui aussi prendre l'air. Il sortie de sa classe et chercha la piste d'Ascher, la trouvant qui se dirigeait vers la sortie de l'école. Il devait être partie chercher une maison pour l'infirmerie de PAL, et c'était temps mieux, il devait aussi avoir passé la nuit la, ainsi Aschérit n'aurait pas à recevoir tout le monde à Poudlard. Le garou prit sa forme de loup ailé et il trottina jusqu'à la rambarde avant de sauter par dessus et de se laisser tomber avant de déployer ses ailes et de freiner la chute pour se poser en douceur. Il en profitait de faire ça tant que s'était la nuit et qu’aucuns n'élèves n'étaient la pour le voir. Tous le monde est courant qu'il peut voler, mais le savoir et le voir est une autre chose. Aschérit sortie dans le couloir et soudain il s'arrêta, il reconnue l'odeur caractéristique du sang, une odeur cuivrée et puis un pop devant lui le fit sursauter et gronder, les crocs à l'air. Un elfe de maison se trouvait devant lui, complètement paniqué, de part l'attitude d'Aschérit et par l'ordre qu'il venait de recevoir.
Aschérit arrêta de gronder et regarda l'elfe de maison qui courrait en tous sens en disant.
Nettoyer le sol avant l'arrivée des élèves puis prévenir un autre professeur pour avoir de l'aide ... Non, non, non. Prévenir un autre professeur pour avoir de l'aide puis nettoyer le sol avant l'arrivée des élèves. Oui c'est ça ... VITTEEE.
Aschérit redevint humain et agrippa l'elfe de maison pour l'empêcher de courir partout.
Calme toi et explique moi ce qu'il se passe.
L'elfe de maison disparue dans un "pop" avant d'apparaitre aux pieds d'Aschérit en tortillant sa loque qui lui servait de vêtement, et de dire en balbutiant.
Un ma ... ma ... lheur ... Un él ... él ... ève ... ble ... ssé ... prof ... El ... El ... mista
Ou?! Et dépêche toi, on a pas toute la nuit
L'elfe de maison balbutia encore un moment avant de hurler.
CONCIERGERIE!!!
Il disparue, sans doutes partie chercher un balais, et il laisse Aschérit planter la. Celui-ci redevint un loup ailé et il courut vers la conciergerie, ignorant les préfets qui faisaient leur ronde dans l'école et qui sa collaient au mur en voyant Aschérit passer à une telle vitesse, une vitesse beaucoup trop rapide pour un simple loup. Aschérit arriva dans la cage d'escalier et il déploya ses ailes pour aller plus vite que dans les escaliers, donnant une poussée avec ses pattes arrières pour décoller, profitant d'un courant d'air passant par la fenêtre ouverte pour aller plus vite. Le garou arriva au dessus et se posa sur le sol avant de continuer sa course vers la conciergerie, maudissant une école pleine de couloirs et de tournants serrés. Il arriva sur les lieux et vit sa sœur qui tentait de convaincre un élève de lâcher son couteau. D'après ses dires le jeune élève n'hésiterait pas à s'en servir, mais c'est sans connaitre la rapidité des garous. Aschérit s'élança vers lui et le plaqua contre le mur, l'étourdissant à moitié au passage, avant de prendre le couteau entre ses crocs et de s'en débarrasser en l'envoyant valser dans le couloir. Il redevint humain et força le jeune neko à s'allonger, le tenant fermement entre ses pectoraux, l'empêchant ainsi de se redresser, mais il pouvait toujours se servir de ses jambes. Aschérit regarda sa sœur et lui dit.
Va chercher de quoi lui bander ses mains, je vais le tenir immobile le temps que tu revienne.
Il ne regarda même pas si sa sœur faisait ce qu'il lui disait et il en profita pour jeter un œil sur les poignets d'Angus avant de soupirer entre ses dents, signe de mauvaise humeur, ensuite il immobilisa les jambes d'Angus en posant son autre bras valide dessus. Il regarda le jeune neko droit dans les yeux et lui dit, menaçant.
Je te préviens, si jamais tu essaye de te libérer, droit des élèves ou pas, curieux ou pas, j'utiliserais un sort pour te saucissonner et te ramener à l'infirmerie ainsi, et crois moi je le ferrais. Et puis bon sang! Si tu veux en finir avec la vie ne te charcute pas les poignets de la sorte, ça ne sert à rien, va plutôt affronter tes problèmes et comporte toi comme un homme. Et si vraiment tu veux en finir et bien va plutôt provoquer une créature dangereuse, au lieux de te vider de ton sang dans un couloir qui serra bondé dans quelques heures à peine, et pense un peut à ceux qui devront nettoyer!
Aschérit fini sa tirade en guettant le pas de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Poufsouffle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Jeu 9 Aoû - 16:51

Angus répondit, toujours envahi par la folie, cela se sentait à son regard et à sa respiration profonde:
-Affronter mes problèmes?! Peut-être qu'à vos yeux, ça parait évident, Aschérit, mais dans ce cas, vous vous trompez....
Il hurla alors:
-VOUS VOUS TROMPEZ SUR TOUTE LA LIGNE!
Il dit alors en mettant sa main droite sur son brassard rouge:
-Croyez-vous que c'est facile, d'accepter que vous êtes un monstre?! Une abomination?! Et qu'il y'a des dizaines, voir des centaines de personnes qui vous détestent, vous font subir les pires des humiliations...
Il retira son brassard rouge, dévoilant alors la cicatrice de la tentative de meurtre dont il à été victime avant d'ajouter en criant:
-Et tentent même de vous tuer?! Parce qu'ils savent que vous êtes un monstre?! Et vous, vous êtes face à eux, prêts à dire quelque chose pour vous défendre, mais vous ne pouvez rien leur dire, car vous aussi vous savez que vous êtes ce qu'ils appellent un "monstre", et le cauchemar recommence! Encore et encore! Est-ce que vous, vous arriverez à supportez ça pendant 15 ans?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Jeu 9 Aoû - 17:44

Elmista revint sur ces entre-faits, des bandages plein les mains avant les nouer fermement autour des poignets d'Angus et de lui dire.
N'oublie pas que tu es dans une école de sorcellerie, ici les "monstres" sont courants, il faut juste le rappeler à certaines personnes. Et je me ferrais un plaisir de le leur rappeler. Leur rappeler qu'il y a pire qu'un innocent neko, comme des garous qui commencent à en avoir marre des conneries de certains élèves idiots et sans scrupules.
Elle jeta un coup d’œil à son frère et se rendit compte que le loup était proche de sortir. Ses yeux avaient virés à l'ambre et il soufflait entre ses dents.
Maintenant nous allons nous calmer, parce que toi, Angus, tu es vraiment à la limite de l’hystérie, et toi mon frère, tu es à la limite de te transformer et de perdre tout contrôle. Nous sommes dans une école remplie de monde, ne cause pas de massacre.
Elle regarda Angus et lui dit.
Et crois moi Angus, il ne vaut mieux pas se trouver sur le chemin d'un garou qui perd tout contrôle, le plus méchant des loups-garous reste un enfant de cœur.
Elmista se releva et claqua des mains. Un elfe de maison apparut et se prosterna devant eux.
Pas de cella devant moi, tu sais que je déteste l'esclavagisme.
L'elfe de maison acquiesça et attendit quand même ses ordres.
Conduis nous à l'infirmerie, ensuite va trouver la directrice de sa maison, Poufsouffle, et explique lui la situation.
L'elfe de maison ré acquiesça et il tendit la main à Aschérit et Angus, et les conduisis à l'infirmerie, après il revint chercher Elmista et enfin il alla chercher la directrice des Poufsouffles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♕ Direction de Poufsouffle ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 227
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 29
Localisation : à Poudlard, comme toujours
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronusacquiselynx
transplanageacquise
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augureynon
métamorphomagenon
fourchelanguenon

baguette baguette: 23,5 cm en bois de bouleau et cheveu de Vélane

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Jeu 9 Aoû - 19:34

La directrice des Poufsouffles, la très occupée Nephtys (allez donnez vos cours, diriger toute une maison et élever deux filles en pleine adolescence tout en veillant sur un époux démon/loup-garou et trouvez du temps libre), était dans son bureau et avait entamé la correction des premières copies de l'année. Un travail qui allait croitre au fur et à mesure de l'année, et qui l'épuiserait jusqu'aux prochaines vacances.
Elle maugréa donc lorsqu'un elfe de maison vint la déranger en plein travail. Mais comme il venait d'Elmista, qui ne demandait jamais son concours pour des broutilles, et qu'il était question d'aller voir à l'infirmerie ce qu'il se passait, Nephtys n'eut d'autre choix que délaisser son travail et se rendre au lieu indiqué.

L'infirmerie était restée vide depuis la reprise des cours, et le serait restée si un incident ne c'était produit en ce jour. Quelqu'un était tombé de balai ? Non, Elmista ne l'aurait certainement dérangée pour si peu. Une bagarre incluant un élève de Poufsouffle ? Plausible.
Aschérit et Elmista entouraient un élève de sa maison, et Nephtys arqua un sourcil. Elle reconnu Angus, dont sa fille Astaré avait prit la défense un peu plus tôt en cours. Sauf que cette fois ci, elle trouva le jeune neko sacrément retourné. Quand elle vit les poignets de ce dernier couverts de bandages, elle se posa de très sérieuses questions.

- Que s'est-il passé ? quelqu'un s'en est prit au jeune monsieur Chiber ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nephtys81.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Ven 10 Aoû - 18:52

Aschérit se retrouva soudain à l'infirmerie avant de dire à sa soeur qui venait de le rejoindre.
Maintient le encore immobile, le temps que je me lave les mains et que je me calme un peut. Il ma mit en rogne à hurler ainsi dans mes oreilles.
Aschérit alla dans une autre pièce et il lava les mains avant de passer de l'eau sur son visage et de la frotter avec une serviette. Quand il leva la tête dans le miroir, ses yeux avaient repris leurs teintes vertes habituelles, piquetés d'ambre. Aschérit se noua les cheveux avant de sortir de la pièce et de regarder Angus, les mains sur les hanches.
Très bien jeune élève, je vais soigner tes poignets en un tour de main, mais il n'est pas question que je fasse disparaitre les cicatrices, histoire que tu réféchisse à ce que tu as fait.
Aschérit s'approcha du jeune neko et il posa une main sur la blessure de son poignet gauche. Une lumière bkanche, chaude et douce, se dégagea de sa main et innonda la plaie d'Angus. Après cella il nua un bandage autour de son poignet et passa à l'autre, lui faisant subir le même traitement.
color=green]Voila, c'est fait, mais je vais te garder en observation le temps que tu sois bien remis, je ne veux pas te retrouver ici le lendemain car tu auras recommencé cette stupidité. Et en prime tu as des bandages tous propres, car même si j'ai refermé les plaies la cicatrice n'est pas encore bien prise, pas après un tel charcutement.[/color]
Aschérit entendit quelqu'un passer la porte et poser une question sur l'état d'Angus. Il se retourna et vie la directrice de la maison Poufsouffle, Nephtys.
Personnes ne l'a attaqué, il s'est fait ça lui-même avec un couteau. C'est Elmista qui l'a trouvé après sa ballade nocturne. Il a hurlé certaines choses à propos de la souffrance, des brimades de ses condisciples de classes, d'une tentative d'assassina qui datte de quelques années, d'humiliations et autres,... Enfin soit, il est fortement perturbé et je pense que si le professeur Elmista ne l'avait pas trouvé, il se serrait laissé mourir.
Aschérit alla vers une armoire et en sortie un flacon contenant de la potion pour calmer le jeune neko. Il s'approcha de lui et avant de lui administrer la potion, il contrôla son état.
Je vais lui faire boire une potion pour le calmer, ainsi vous pourrez lui poser toutes les questions que vous voulez, mais pas longtemps, il a besoins de repos et de calme. Je ferrais un mot pour les autres professeurs afin qu'il n'ait pas d'ennuis d'absences injustifiées demain et dans les autres jours à venir si il le faut.
Aschérit versa un peut de la potion dans un gobelet en bois, il voulait calmer le jeune neko, pas le maquer, et s'approcha de celui-ci, gettant ses réactions, près à le maitriser encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♕ Direction de Poufsouffle ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 227
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 29
Localisation : à Poudlard, comme toujours
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronusacquiselynx
transplanageacquise
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augureynon
métamorphomagenon
fourchelanguenon

baguette baguette: 23,5 cm en bois de bouleau et cheveu de Vélane

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Ven 10 Aoû - 19:05

Nephtys écouta Aschérit lui exposer les raisons des blessures de son
élève. Elle était proprement stupéfaite de ce qu'Angus avait eu l'audace
de se faire. Elle en avait vu des choses de la part de ses élèves, dont
parfois la stupidité n'avait nulle limite, mais c'était bien la
première fois qu'elle était confrontée à une tentative de suicide.
Elle fronça les sourcils et lança un regard aussi inquiet qu'énervée en direction d'Angus.

-
Non, je n'ai pas besoin de lui poser de question pour le moment.
Laissons le se calmer et dormir un peu. A son réveil, il sera peut être
plus lucide sur la portée de ses actes. Quand il sortira de votre
infirmerie, Aschérit, envoyez le à mon bureau, j'aurais une leçon à lui
faire. Et une punition à lui donner.


Oh, elle ne serait
pas très dure, mais le jeune neko avait besoin de savoir que la
véritable douleur n'était pas celle qu'il s'imaginait, et que les
brimades pouvaient disparaitre, il suffisait pour cela de se battre. En
arriver à ce geste, c'était stupide, et surtout un vrai gâchis.

- Elmista, je te remercie d'avoir aidé mon élève.

Elle s'inclina, respectueuse, et observa Aschérit s'affairer autour de son patient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nephtys81.deviantart.com/
avatar
● Préfet des Poufsouffle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Chiber's Madness Sam 11 Aoû - 10:44

Angus fut déplacé jusqu'à l'infirmerie. Etant donné que les deux adultes bloquaient ses mouvements, il ne bougea pas, mais restait tout de même envahi par sa folie et n'avait qu'une envie: sortir de cette infirmerie et finir ce qu'il avait commencé. Nephtys arriva à ce moment-là et interrogea les adultes sur ses blessures au poignet, pendant que ce denier commençait à perdre connaissance en raison de son manque de sang et de sa fatigue. Ses paupières finirent par se fermer et Angus s'endormit...

Lorsqu'il se réveilla, il faisait jour et Angus était revenu à la raison, mais ce n'est pas pour autant qu'il avait oublié ce qu'il avait fait hier. Il pensa alors:

*J'ai tenté... de me suicider?... Qu'est-ce qui m'a pris?... Est-ce que je deviendrais fou?...*
Il se redressa et mit ses mains sur son crâne en pensant:
* Ça ne peut plus continuer ainsi! Il faut que je fasse quelque chose pour me sortir de ces emmerdes! Mais quoi?*
Soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Chiber's Madness

Revenir en haut Aller en bas

Chiber's Madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1