Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Discussions entre anciens collègues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 14
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Discussions entre anciens collègues Mer 6 Aoû - 13:28

J'avais donc finalement intégré Poudlard en tant que fantôme depuis maintenant quelques mois, dans le seul but d'aider mon petit-fils à reprendre mon flambeau, ce qui fait que à partir de maintenant, tout devrait bien se passer, malgré le fait que je sois le spectre des Gryffondor, ce qui me donne du fil à retordre, car ce n'est pas la maison de mon descendant, qui est en réalité de la maison des Poufsouffle. Mais il y'a peut-être une solution à cela. En effet, la raison pour laquelle je pense que Angus a toutes les chances de parvenir à son objectif est le fait qu'il n'est pas le seul à être en possession de son corps: quelqu'un d'autre le hante. Une personne que je connaissais bien de mon vivant car il faisait partie du mouvement de rébellion Nekuia, dont j'étais le fondateur, et qui réside à présent dans le corps de mon petit-fils.
-Je crois que tu cherches à t'entretenir avec moi, n'est-ce pas, Léonard?
Je me retourne et vit Angus. Ou plutôt le corps d'Angus, car sa voix n'était pas la même. C'était une voix d'homme mûr, ce qui me permit d'en déduire qu'il s'agissait effectivement de celui qui pourrait m'aider dans ma mission.
-Félicien, ça faisait longtemps!
-Salut, vieux débris! Alors, comme ça, tu t'es barré de l'au-delà pour pouvoir manipuler ton petit-fils à des fins personnelles?
-Je ne fais que l'aider à parvenir à son destin! De plus, tu es vraiment mal placé pour me faire la morale au sujet du respect de la dignité d'Angus alors que toi-même, tu te comportes comme un chat lorsque tu prends possession de son corps!
-Pour ne pas éveiller les soupçons, c'était la meilleure chose à faire, non? Si jamais on apprenait qu'Angus était possédé par l'esprit d'un des anciens collègues de son grand-père, on l'aurait pris pour un dément et sa situation sociale ne se serait pas arrangé! Tandis que là, tu le vois par toi-même, tout le monde excuse le comportement félin que je lui donne en raison de ses origines!
-Certes, présenté comme ça, ça semble être la meilleur solution, mais maintenant que je suis là, j'aimerais que tu arrête de jouer les trans-espèces le temps que tu m'aides à coacher Angus.
-Et pourquoi je devrais t'aider?
-Parce que je dois garder l'anonymat sur mon identité pour la sécurité d'Angus et de ses camarades, ce qui rend la tâche plus difficile, et que je suis fantôme des Gryffondor, ce qui limite mes occasions d’interagir avec lui. Toi, en revanche, tu partage le même corps que lui, donc tu n'a aucune de ces contraintes et comme tu faisais partie du mouvement Nekuia de ton vivant et que tes qualités ont permis à ce mouvement de promulguer de nombreux droits en faveur des non-humains, tu serait tout-à-fait apte à l'endurcir, et par là-même l'aider à reformer le mouvement Nekuia!
-Trêve de flatteries, Léonard! Tu crois vraiment que c'est en me caressant dans le sens du poil de manière hypocrite que je vais accepter ta requête? C'est hors de question! Laisse ce gamin tranquille!
-Tu veux vraiment l'empêcher de parvenir à son rêve?!
-Mais arrête, un peu, avec tes notions stupides de rêves et de destins! Ça marchait bien à l'époque ou tu dirigeais Nekuia et les imbéciles du Ministère de la Magie d'une poigne de fer pour venir au secours de tes semblables, mais là, ça te fait juste passer pour un vieillard complètement sénile! Vois la vérité en face: Angus n'est qu'un gamin! Aujourd'hui, il est en extase sur tes exploits, comme n'importe quel gamin qui avait envie à une époque de ressembler à son géniteur, mais lorsqu'il deviendra un jeune adulte, il sera passé à autre chose! Laisse-le fabriquer son avenir lui-même!
-Je ne pense pas qu'il s'agisse simplement d'un rêve de gosse éphémère: tu l'a vu toi-même, il a énormément souffert des brimades de ses camarades étant jeune, et il en  souffre encore aujourd'hui. Il a besoin d'éprouver une fierté vis-à-vis de son rang, de se rendre compte que sa particularité à des avantages, et il a aussi besoin de reprendre confiance en lui, et cet avenir qu'il se projette, c'est sans doute la seule solution pour satisfaire ces besoins qu'il éprouve afin d'être heureux. Il faut lui laisser une chance, Félicien. Je suis sur qu'il en est capable. Et lorsqu'il aura atteint son objectif, mon travail sera terminé, je retournerai dans le monde des morts, et j'entamerai une négociation avec eux pour te libérer de son corps afin que tu reprenne la place dont ils t'ont privé depuis 14 ans.
Félicien resta pensif un moment et me regarda avec un sourire avant de me dire:
-Tu n'a pas changé d'un poil depuis notre dernière discussion la veille de ton décès, toi.... Toujours aussi têtu et optimiste!
Je souris à mon tour:
-Je n'y peux rien...
Nous fûmes interrompus par un bruit suspect. Félicien demanda alors:
-Qui va là?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Directrice de Poudlard ♛
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : A Poudlard
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronusacquiselouve arctique
transplanageacquise
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Lun 25 Aoû - 19:17

Dans les buissons, Gustave Helms, élève de quatrième année de Serpentard, et Marlène Vyns, sa condisciple de serdaigle, flirtaient tranquillement, loin des regards de leurs camarades d'école. C'était une exigence de Marlène qui refusait de se compromettre avec un serpentard. Pourtant Gustave était siiiii séduisant ! Mais c'était un serpentard...
Bref, Gustave Helms se les gelait gentiment dans le parc de Poudlard, coincé derrière un buisson, à embrasser une fille de serdaigle, certes jolie et intelligente, mais terriblement capricieuse. Ses baiser humides et timides, ainsi que ses manières de petite prude, ne parvenait pas à convaincre ce bon élément de serpentard de continuer à fréquenter assidument la jeune fille.

Agacé par les mimiques de Sainte Nitouche de son actuelle compagne,  son attention fut vite reportée vers les échos d'une proche conversation. Il rompit le désastreux baiser et se tourna vers les deux silhouettes qui discutaient à présent non loin. Marlène essaya de protester, mais la main impérieuse de Gustave se plaqua sans ménagement sur sa bouche. Le garçon lui lança un regard noir qui la mettait au défi de prononcer un seul mot. Puis, son doigt montra la direction des deux interlocuteurs. Marlène parut à son tour hypnotisé par l'étrange duo qui conversait.

- Mais c'est ce crétin de Chiber ! souffla Marlène en reconnaissant les oreilles et la queue féline du jeune Angus. Cet imbécile a provoqué des ennuis au jeune frère d'une de mes amies. Dommage, il parait qu'il a voulu se suicider et qu'il s'est loupé.


- Moi, je voudrais savoir ce qu'il fabrique avec un fantôme, fit remarquer Gustave.

- Je ne le reconnais pas, s'étonna Marlène pour qui l'histoire de Poudlard n'avait aucun secret.


- Je suppose que ce doit être le nouveau fantôme des Gryffondors en ce cas, conclut le serpentard. Raison de plus pour se demander ce que fabrique un poufsouffle de première année avec un fantôme de gryffondor fraîchement débarqué.


- Oh ! Mais ce fantôme a aussi des oreilles de chat !

Gustave plaqua à nouveau sa main contre la bouche de sa comparse. Ouf ! Les deux hybrides n'avaient rien entendu... le jeune homme aurait volontiers giflé Marlène si elle n'avait pas été une fille (on pouvait être un serpentard et avoir des notions de galanterie).
Le garçon reporta son attention sur les deux interlocuteurs improbables. Cette rencontre lui parut louche, d'autant plus qu'ils paraissaient tous deux bien se connaitre. Gustave n'entendit rien de leur conversation, à sa plus grande frustration.
Soudain, quelque chose frôla la main de Gustave et crut qu'il s'agissait de Marlène qui faisait encore des siennes. Mais Marlène retenait elle même un cri de surprise, les yeux écarquillés. Quelque chose d'invisible venait de la frôler aussi et elle cherchait quoi.
Un craquement de brindille entre leur buisson et les deux hybrides trahit une présence invisible, Gustave espérait qu'il s'agisse d'un sombral perdu plutôt qu'un sorcier se baladant en douce sous une cape d'invisibilité, ou... ou bien pire.
Marlène agrippa le bras du garçon, à moitié tremblante, et aurait donné n'importe quoi pour être à nouveau dans la chaleur de son lit. Elle ne voulait pas avoir de problème, ni avec les deux espèces de félins mutants, ni avec les professeurs et n'avait pas du tout envie que tout le monde sache qu'elle était sortie en douce de l'école pour fricoter avec un serpentard, aussi canon soit-il. Sa réputation impeccable en prendrait un sérieux coup et compromettrait ses chances de devenir préfète l'année prochaine.


- Fais quelque chose, implorait-elle à l'adresse de Gustave.

- Tais-toi et ne bouge plus, idiote !

Sa main se plaqua une troisième fois contre la bouche de la serdaigle, pour ne plus la quitter dans l'espoir que personne ne les entende.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 14
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Lun 25 Aoû - 21:13

Félicien sembla alors s'apercevoir que notre plus grande crainte était finalement apparu: deux jeunes élèves, qui s'étaient réfugiés derrière un buisson sans doute pour préserver l'intimité de leurs rapports, nous avaient épiés durant notre conversation, ce qui provoqua sa colère:
-Vous nous espionnez depuis tout-à-l'heure, sales mômes?!
Il s'avança vers les deux cachottiers en sortant la baguette d'Angus, puis la pointa vers eux en s'exclamant avec un regard sombre:
-Vous avez intérêt à retenir votre langue, ou vous risquez de la perdre!
Le regard noir, la voix d'adulte, les yeux de couleur rouge, le caractère virulent... Tout prouvait à ces jeunes étudiants que c'était bien le corps d'Angus, mais pas la même personne. Que Angus était sous l'emprise d'une autre personnalité.
Je ne pouvais m'empêcher de me dire que Félicien n'avait pas changé depuis notre dernière rencontre et qu'il était toujours aussi radical dans ses manières d'agir, mais ce n'était pas le bon moment pour faire des comparaisons, car ce trait de caractère, qui nous avait beaucoup aidé lorsque nous étions tout les deux au sein de l'organisation Nékuia, nous mettait à présent dans une situation embarrassante. Je le fis d'ailleurs savoir:

-Félicien, arrête! On n'a pas le droit de procéder à ce genre de menaces! Tu va poser des problèmes à Angus!
-Mais si ils racontent tout ce qu'ils viennent d'entendre, ce sera encore pire!
-Félicien, tu range cette baguette immédiatement! C'est un ordre!
Félicien continua a fixer méchamment les deux élèves mais finit par se résigner et à ranger la baguette. Je demande alors aux deux jeunes gens.
-Avez-vous écouté notre conversation?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Directrice de Poudlard ♛
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : A Poudlard
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronusacquiselouve arctique
transplanageacquise
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Mar 26 Aoû - 14:04

Gustave frémit d'effroi. "M***e !" se dit-il, "ce maudit chat de gouttière a d'aussi bonnes oreilles que les vrais." Marlène tremblait pour de bon, pétrie d'horreur et de colère. Ce maudit gamin connaissait son secret ! Son regard se dirigea instinctivement sur Gustave qui réfléchissait à toute vitesse.
Le garçon qui brandissait vers eux sa baguette n'avait pas le regard d'un mioche à peine débarqué à Poudlard. Le serpentard fut frappé par son vocabulaire, les traitant de "mômes" alors qui lui même était plus jeune qu'eux. Quelque chose clochait avec le jeune Poufsouffle. De plus, le fantôme s'inquiétait des agissements de Chiber, l'appelait même Félicien. Gustave ne se rappelait pas exactement du prénom du garçon, mais il était certain qu'il n'avait rien à voir avec Félicien (il n'avait même encore jamais entendu ce nom auparavant).


- Je savais bien que ce garçon était un déviant fini, gémit Marlène d'un doigt accusateur. Il ne provoque que des ennuis aux autres ! Quand je vais dire ça à Daphnée ! Dire que son frère a été puni à cause d'un malade mental !!!

Gustave sortit sa propre baguette magique et lança un sort qui rendit aphone Marlène qui devenait de plus en plus hystérique. Elle en nourrit une fureur noire à l'encontre de son partenaire. Tout portait à croire que leur relation se terminait à ce moment précis. Mais cela ne posait aucunement problème pour le jeune homme. Elle n'était décidément pas son genre de fille.

- Nous n'avons rien entendu, malheureusement, répondit le serpentard avec verve. Ce devait être passionnant, mais nous étions trop loin. Ceci dit, vous voir fricoter ensemble la nuit tombée est déjà bien suffisant pour...

Il laissa sa phrase en suspend, un léger rictus triomphant naissant sur le coin de ses lèvres. Il tenait fermement sa baguette dans sa main, prêt à répliquer, même s'il n'était pas certain que le jeune Chiber soit tout à fait le même que celui que tout le monde avait l'habitude de côtoyer dans la journée.



- En plus, si tu m'attaque, minet, tu vas devoir t'expliquer avec les professeurs, et j'aurai plaisir à voir ça. Enfin... si t'es capable de me battre. De toute manière aucun de nous n'est censé être dehors. Si jamais il devait arriver un truc qui attire l'attention du personnel de Poudlard, je donne pas cher de notre peau à tous. Mais je suis certain qu'on peut s'entendre. Je crois comprendre que vous ne tenez pas à attirer l'attention sur vous.

Son sourire malicieux s'élargit un peu plus. Chantage ? Accord à l'amiable ? Qu'importe le nom, le serpentard savait très bien comment mettre à profit la situation. Marlène laissa le jeune homme négocier. Peut être... après tout... si chacun parvenait à garder le silence... ce serait comme s'il ne s'était rien passé du tout... et la jeune fille verrait sa réputation sauve. Elle essaya de montrer son approbation à Gustave, mais ce dernier ne lui accorda pas un regard. Il ne la délivra même pas du maléfique.

Un peu plus loin, un léger froissement trahit à nouveau une présence intruse. Mais aucun des protagonistes ne l'entendit. Le bruit pouvait être confondu avec le vent qui se lève. Mais l'inconnu invisible ne perdait de la scène et avait tout entendu. Impossible sur le moment de savoir si la présence était amicale ou ennemie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 14
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Mer 27 Aoû - 15:57

C'en était trop, il fallait que je mette fin à cette querelle ridicule que mon collègue avait déclenché.
-Effectivement, nous ne tenons pas à nous mettre dans l'embarras, c'est pourquoi je vous demanderai de bien vouloir excuser ce jeune homme de vous avoir hâtivement menacés. Comme vous avez pu le constater, il s'agit pas vraiment de votre camarade Poufsouffle, mais d'une autre personnalité, plus virulente, baptisé Félicien, qui partage le même corps que lui mais ne refait surface que très rarement, fort heureusement. Si vous n'avez rien entendu de notre conversation, nous n'avons aucune raison de vous réprimander comme il l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Directrice de Poudlard ♛
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : A Poudlard
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronusacquiselouve arctique
transplanageacquise
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Ven 29 Aoû - 12:46

La jeune Marlène hoqueta de surprise. C'était quoi, cette histoire d'autre personnalité ?

- Vous voulez dire que ce gamin souffre de trouble de la personnalité multiple ?

Il était à noter que Marlène était une sang-mêlée, avec un père médicomage à Ste Mangouste, et une mère psychiatre qui s'amusait à étudier les parallèles de la psychologie moldue et magique. Marlène avait lu quelques uns des livres de sa mère et s'était dit qu'elle ne ferait jamais un tel travail plus tard, car le monde des tordus... très peu pour elle.
Elle se tourna vers Gustave, à la fois dubitative et effrayée :

- Tu crois que c'est légal de laisser un malade mental faire ses études avec des gens normaux ? En tout cas c'est sûr, c'est un fou dangereux ! D'ailleurs, on aurait dû tous s'en douter lorsqu'il a essayé de se suicider... c'était un signe !

- Mais ça t'arrive de la fermer ? pesta Gustave qui l'empêchait de lui empoigner le col de sa chemise. Et puis quoi ? Que comptes-tu faire ? Aller voir la directrice et lui demander pourquoi elle a crut bon d'intégrer ce Chiber parmi les autres élèves ? Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, cette école regorge de fous furieux, y compris chez les profs. Maugrey... Seth... Que sais-je encore ?

Marlène resta interdite. Effectivement, vu sous cet angle, la question ne se posait pas. La jeune serdaigle s'étonna qu'il n'y avait pas eu plus de problèmes avec ces malades là. Devait-elle poursuivre ses études à Poudlard à la lumière de ces faits ? Elle doutait que ses parents soient du même avis qu'elle. Son père était si fier que sa fille aille à la même école que lui, et sa mère était intéressée par la vie scolaire chez les mages. Marlène devait à cet effet écrit de longues lettres expliquant le quotidien de l'école.

- Mais on ne peut pas les laisser continuer de...

Mais sa voix mourut avant de finir sa phrase. Qu'est-ce que deux élèves pouvaient faire contre ça ? Il n'était pas possible d'interdire à un certain type d'élèves de poursuivre leurs études à Poudlard. Où serait le principe d'égalité ? Et si cela se trouvait, le dossier de Chiber avait été soigneusement étudié avant d'avoir été approuvé, et dans ce cas, elle se rendrait ridicule en allant se plaindre à la direction.
Marlène baissa la tête, vaincue (pour le moment), et laissa Gustave à ses négociations. Il lui en fut grès, et il reprit à l'adresse des deux compères :


- Bien, nous allons donc tous retourner aux places où nous sommes censés être. Si nous tardons tous, notre absence va se faire remarquer et je ne donne pas cher de notre peau.

Heureusement, ce n'était pas le soir de garde du professeur Seth, mais quand même. Les professeurs n'étaient pas connus pour être des tendres. Gustave et Marlène avaient très envie de retourner dans leur lit, l'un pour repenser à cette histoire, l'autre pour justement l'oublier au plus vite.

          ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Il avait faillit marcher sur une brindille et marmonner un juron. Heureusement, la chance était avec lui ce soir. Il avait réussi à voir la brindille au dernier moment et à dévier son pied. Sa cape d'invisibilité avait simplement bruissé sur la pelouse, rien qui ne permettait de trahir sa présence.
Quoiqu'il en soit, il ne s'était pas attendu à ça. Dire qu'il devait simplement surveiller en douce les alentours de Poudlard pour faire un rapport à ses maîtres, et au passage se rincer l'oeil. La passion innocente des deux élèves l'avait pas mal amusé, se délectant de leur jeunesse et de leur fougue.
Quelle surprise lorsqu'il vit se rencontrer à l'extérieur deux énergumènes familiers. Surtout ce casse-pied de Léonard... La même tête que le jour de sa mort. Lorsque le nom de Félicien fut lâché, il n'en crut pas sa chance. Il venait de recroiser ses deux anciens ennemis. Comme quoi, il n'était pas si simple de se débarrasser de la mauvaise herbe.
Il sourit. Ses maîtres seraient peut être intéressés par cette découverte. Pour sa part, une vieille partie allait reprendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 14
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues Sam 30 Aoû - 9:02

[J'en profite pour demander par HRP: c'est qui, l'individu en question?]

La Serdaigle demanda si mon petit-fils était atteint d'un "trouble de la personnalité multiple", je répondit directement:
-C'est exactement ça!
S'ensuit une discussion entre les deux élèves, puis le jeune Serpentard expliqua que nous devions à présent revenir à nos endroits respectifs. Je fis un signe de tête pour montrer mon accord et remarqua que Félicien semblait préoccupé. Je lui demande alors:
-Que se passe-t-il, Félicien?
-Je dois surement être paranoïaque mais j'ai l'impression d'être observé.
Je regarde alors autour de moi avant de répondre:
-A part nous 4, il y'a personne: tu dois te faire des idées.
-C'est ce que je pense aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Discussions entre anciens collègues

Revenir en haut Aller en bas

Discussions entre anciens collègues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1