Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les souvenirs d'un disparu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Les souvenirs d'un disparu Sam 24 Mai - 14:39

Maugrey avait toujours pensé qu'il était le seul à avoir accès à son bureau, et ce même si la directrice Scylla possédait le double des clés. Il avait soigneusement piégé l'entrée de cette pièce avec divers sortilèges de son cru afin qu'élèves indisciplinés, fouineurs indésirables, ou professeurs insistants ne puissent pénétrer son antre sans son autorisation. Afin de rendre justice aux talents du professeur disparu, il fallait reconnaitre qu'il avait redoublé d'ingéniosité pour protéger son bureau.
Mais croire qu'absolument personne ne pouvait entrer en ce lieux sans son autorisation était peut être prétentieux. Il y avait un homme qui connaissait parfaitement les habitudes et la manière de penser de Maugrey Sovrano, et qui gardait sous la main une copie des clés du bureau.

La grosse clé de cuivre entra et tourna facilement dans la vieille serrure ouvragée qui condamnait l'entrée du bureau de Maugrey. Elle fit à peine du bruit. Seth murmura quelques contre-sorts qui bloquèrent ceux qui étaient destinés à maitriser l'intrus avant même qu'il ne pénètre les lieux. Le professeur de magie noire eut un léger sourire en constatant que le nombre des protections égalait la paranoïa de l'ex-professeur de défense contre les Forces du Mal. Il avait compté pas moins de dix-huit sortilèges et maléfices.
Ce ne fut pas suffisant pour arrêter Seth dans sa progression. Il avait été le camarade de classe de Maugrey, et avait fait les quatre-cents coups avec lui.
Une fois le champ libre, le faërien s'assit derrière le bureau où s'était tenu pendant des années. L'univers de Maugrey respirait les mystères du clan Sovrano, et son bureau ne faisait pas exception. Livres en faërien antique ou moderne, cartes anciennes des territoires faëriens, vieux portraits de famille (Seth reconnu un tableau où figurait tous les membres de la famille Sovrano avant la traitrise de Kéris, et grimaça en croisant le regard du Chef du clan, Théophasme Sovrano, qui avait inspiré son prénom au jeune Théo).
Seth savait que dans les malles et coffres fermés à clé de son ex-camarade étaient enfermés des secrets de famille et des trésors ancestraux sauvés du désastre des guerres et des pillages. Il ne les ouvrirait pas. Ce qu'il y avait de plus intéressant chez la famille Sovrano ne résidait pas à porté de main. Le professeur de magie noire n'était pas sans savoir que le Clan possédait une forteresse secrète dans un lieu reculé de Faërie, et que ce que gardait Maugrey si proche de lui étaient des trésors que gardait sa famille dans le manoir Sovrano avant la guerre contre Jadis.

Seth ouvrit un tiroir et en sortit une espèce de journal intime. Seth connaissait son existence pour l'avoir déjà connu à l'époque où Maugrey et lui étaient à Poudlard comme élèves. Maugrey recherchait déjà à cette époque l'emplacement de la forteresse secrète de son Clan, perdu avec les siècles. Il avait dans l'idée de retrouver certains pouvoirs que possédaient autrefois ses ancêtres, notamment Faërie Sovrano.
Cependant...
Kéris avait volé certaines informations à son jeune frère, convoitant lui même la puissance légendaire de Faërie. Ce fut certainement à ce moment là que Maugrey se méfia des ambitions de son ainé et commença à protéger ses affaires avec des sortilèges anti-intrusion et à devenir paranoïaque.

Le carnet de recherche de Maugrey était abimé, le cuir fatigué et élimé, tant son propriétaire avait du le promener avec lui quelque soit les époques et les lieux. Seule la petite serrure dorée semblait neuve. Seth frôla l'objet de ses longs doigts pâles, ravivant d'anciens souvenirs de collège.
Maugrey, les cheveux bruns ébouriffés, courbé sur sa chaise, le regard lumineux, écrivant frénétiquement dans son carnet, à cet époque neuf, recueillant des informations vieilles de plusieurs siècles et enfermées dans les grimoires poussiéreux de l'école de magie. Le jeune Maugrey répétait sans cesse qu'il redorerait le blason de la famille, et que les Grindelwald pourraient s'inquiéter pour leur trône, sur le ton de la plaisanterie. Il avait même volé les clés de la Réserve pour y pénétrer en douce la nuit et continuer ses recherches sans avoir à se soucier de la terrible Madame Pince.
Mais la petite clé dorée qui permettait d'avoir accès aux précieuses recherches de Maugrey n'était pas dans ce bureau. Il n'avait jamais été assez stupide pour garder tout ce qui était important ou compromettant au même endroit. Seth ne tenait pas à l'ouvrir. Ce carnet ne lui était pas destiné, et connaissant Maugrey, il avait du encore y placer des sortilèges.

Dans le tiroir, le professeur de magie noire trouva également un papier qui ressemblait à un testament. Seth reconnu sans mal l'écriture brouillonne de Maugrey, qui trahissait également un certain empressement. Le jour où le texte avait été rédigé, Maugrey devait être troublé, ou pressé. Seth songeait que son collègue avait déjà quelques doutes sur ce qui se passait en lui et qu'il avait prit ses dispositions au cas où il lui arrivait quelque chose.

Citation :
Mon cher Seth (car je sais trèèèès bien que c'est toi qui lira ce papier avant tous le monde, sale petit fouineur !!)

Si tu lis ceci, c'est qu'il m'est arrivé quelque chose de grave et que je ne suis sans doute plus en vie. L'on pourrait croire que je m'en sors toujours, vu le nombre de fois où j'ai été déclaré mort. Mais cette fois, c'est différent. J'ai la certitude que je n'y survivrai pas.
Je t'aurais bien dit de prendre soin de ma petite famille, et en particulier de Théo, puisque Nephtys veille déjà sur Abigaël, mais je sais bien que ce n'est pas ton genre de jouer à la nounou et que tu considère mon fils comme étant assez adulte et autonome pour s'assumer seul.

Considère cette lettre comme mon testament, et je désire que tu sois mon exécuteur testamentaire.
Je veux que tous les biens présents dans mon bureau et mes appartements reviennent dans le nouveau manoir construit à Faërie pour ma famille. Ils sont autant de souvenirs et de trésors que ma famille et moi même avons cumulés avec le temps. Un jour, Théo ou Abi reprendront possession de ces biens. S'ils n'en veulent pas... je ne sais pas... mets-y le feu ?
Il y a cependant une chose que j'avais envie de léguer à Théo. Non... il faut que Théo le lise... mon carnet où sont entreposés tous mes secrets et que tu as trouvé dans le même tiroir que mon testament. Je te connais, tu n'iras pas le lire. Pas que cela ne t'intéresse pas, mais je crois que tu connais déjà quelques uns des secrets gardés dans ces pages. Je t'imagines déjà veiller de loin sur la progression de ma descendance, suivant les indications que j'ai laissé dans mon carnet, un sourire aussi malicieux que sadique sur le coin des lèvres. Tu as toujours été un peu cruel. Déjà, dans notre enfance, tu voyais le monde comme un jeu pervers. Je ne pense pas me tromper en écrivant ici que tu as déjà lancé les paris pour savoir combien de temps s'écoulerait avant mon retour miraculeux.


Théo trouvera la clé de mon carnet dans un coffre de Gringotts. Le gobelin en charge du coffre a déjà ses ordres et n'ouvrira qu'à mon fils, et seulement à lui. Je ne tiens pas à impliquer ma fille dans les histoires du Clan Sovrano. Elle n'est pas prête pour cela. Elle ne le sera sans doute jamais. Théo est véritablement le dernier Sovrano. Après lui, il ne restera que le nom et une demeure ressemblant à un musée. La tradition sera perdue.
Je possède également une petite fortune que tu partageras équitablement entre tous mes enfants. Normalement, le manoir Sovrano échoue à Théo, avec tout ce qui se trouve à l'intérieur. Ils ne manqueront jamais de rien. Mon "trésor" rempli allègrement du sol au plafond un autre coffre de Gringotts. Étant donné que tu es mon exécuteur testamentaire, les gobelins doivent t'autoriser l'entrée. Tu n'es pas sans savoir qu'une partie du trésor de Voldemort a disparu, il y a dix ans de cela. Ne sois pas étonné si tu aperçois certaines de ses "petites affaires" dans mon coffre.
J'imagine que le reste doit être dans tes propres coffres (oui, je sais que t'en as trois, petit cachotier !!!).

Bref, je te fais confiance pour tout, et gare à toi si tu me déçois !
Tu es un vieil ami, et bien que tu ai ton petit caractère, je sais que je peux te faire confiance.

Ton vieux pote,

Maugrey Sovrano.


Seth plia la lettre. Elle ne regardait personne d'autre, quoiqu'en dirait ses folles furieuses de soeurs. Elles avaient beau prétendre qu'elles ne se mêleraient pas des affaires de Maugrey, il savait qu'elles ne pourraient s'empêcher de fouiner un peu, surtout si elles avaient la certitude que Maugrey avait laissé un testament et des consignes à l'attention d'un membre de leur famille.

Le professeur de magie noire rangea le carnet dans une de ses poches intérieures, et entama une petite sieste en attendant l'héritier de Maugrey. Ils avaient beaucoup de choses à dire, et il savait que le jeune homme viendrait réclamer quelques explications.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♕ Direction de Serpentard ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 121
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier fraîchement diplômé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronus
transplanageacquise
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Les souvenirs d'un disparu Dim 25 Mai - 13:52

Si je peux me permettre, le seul qui est la classe derrière ce bureau, c'est Maugrey.

Théo s’avança dans l'antre de son père, un sourire amusé aux lèvres, et s'assit en face de Seth en joignant les mains.

Je savais que tu serais là. Que le testament du vieux serais pour toi. Je ne vais pas te le demander, il ne me regarde pas. Il y a juste un carnet de note que j'aimerais récupérer, et tu sais aussi bien que moi lequel. Celui que Maugrey à commencé dès son adolescence pour trouver Himmjelir Souverat, La Forteresse du Souverain, de Faéerie Sovrano.

Le jeune homme se tortilla, incommodé par l'incofort de la chaise en bois et la transforma en marmonnant en moelleux fauteuil. Il posa ses coudes sur les accoudoirs et reprit en s'installant confortablement.

Tu sais, cette journaliste à qui on à tout les deux répondu, Linda machin. Je lui est un peu menti. En fait, je ne pense pas que Maugrey va revenir. Sinon, il ne se serait pas donné la peine d'écrire un testament. Je ne veux que le carnet. Pour tout le reste, que ce soit livres, armes, ou or, partage entre Abi et Nels. Je gagne bien assez en temps que Tavernier... Et Mercenaire. Puisqu'on parle de lui, je sais que Nels est allé parler à Nephtys. J'aime beaucoup tes soeurs, mais il est hors de question qu'elles se mêlent de cette histoire. Et je sais que tu es d'accord avec moi.

Théo souffla puis ricana devant Seth.

Pour en revenir à Nels, il veut entrer dans le Clan, et je vais le laisser faire. Ca sera le dernier à le faire. Le dernier Sovrano à part entière, tu piges ?

Le Faéerien sorti un parchemin usé de l'intérieur de sa veste et l'étala sur le bureau, face au Professeur de magie noire. Il s'agissait de la prophétie originale de l'Ultime Souverain, écrite par Faéerie Sovrano il y a des centaines d'années.

Voilà la vraie Prophétie, que ni Maugrey, ni Kéris, ni même Théophasme, mon tyrannique grand père que j'ai eût la chance de ne pas connaître, n'ont jamais lu. Et pour cause, ils l'ont cherchés en Faéerie, et elle était à Londres. Je l'ai volé il y a dix ans au département des mystères, tu sais, quand j'ai été prisonnier de Voldemort.

Se levant pour se mettre à coté de Seth, il se pencha devant le parchemin et lût de la voix de celui qui connais sa récitation par cœur.

"Lorsque le Clan Maudit des Sovrano sera au moment de s'éteindre, l'Ultime Souverain, dernier du Clan, sortira de l'ombre et se manifestera. Il aura en lui un pouvoir dépassant tout les autres de son Clan, et de sa race, un pouvoir qu'il tiendra de son ancêtre, la Grande Fondatrice. Lui seul pourra accéder à La Forteresse du Souverain, et goûter à la puissance absolue. Pour l'aider dans sa quête, la Grande Fondatrice lui apparaîtra."

Théo laissa à Seth le temps d'analyser ce qu'il venais de dire puis repris sa place, face à l'homme tout en regardant le tableau représentant son grand père.

Théophasme, qui à lancé ses enfants Kéris et Maugrey sur la trace de ce pouvoir pour l'aider à l'obtenir, était persuadé que c'était le dernier membre vivant du Clan qui obtiendrais cette force. Il avais donc l'intention de trouver la forteresse, puis de tuer tout le Clan, y compris ses enfants, obtenir cette fameuse "puissance absolue" et monter sur le trône de Faéerie pour entamer sa conquête. Tu sais, vu comme Maugrey me l'a décrit, ce type était peut être encore pire que ton père.

Son plan de faire trouver la forteresse par ses enfants à échoué, car l'ainé, Jirou, est parti sans laisser de trace, Kéris et Maugrey voulait le pouvoir pour eux, et la plus jeune, Samantha, n'avais lors du massacre de Kéris, que quelques mois. Mais l'idée que ca serait le dernier vivant du Clan qui serais l'Ultime Souverain est restée en Kéris qui à tué chaque membre de sa famille. J'ai rencontré Jirou il y a douze ans, tandis qu'il était revenu voir Maugrey. On à passé tout les trois quelques jours ensembles jusqu'à ce que Maugrey retrouve Jirou dans une rivière, le crâne défoncé. Kéris était aller voir Samantha qui avais révélé sous la torture ou était ses frères avant de l'éliminer. Moi, je n'était pas là, mais ils se sont affrontés tout les deux, et c'est Maugrey qui à, sans que je ne sache trop comment, gagné le combat. Kéris à été détruit, du moins en apparence. Nous savons tout les deux qu'il c'est accroché à Maugrey pour en faire prendre le contrôle petit à petit. Il à même profiter d'un état de faiblesse de Maugrey pour en prendre le contrôle et tuer Sélène, enceinte d'Abigail. Mais il n'a réussit à se débarrasser définitivement de mon père qu'aujourd'hui, et ce à cause de moi. Sauf que maintenant, il à trois nouvelles cibles, moi, Abigail et Nels. Abigail n'est pas dans le Clan et n'y sera jamais. Nels veux y entrer lui. Et je vais l'introduire dans le Clan. Parce que c'est Nels, l'Ultime Souverain. Pas moi, contrairement à ce qu'à crû Maugrey, ni le dernier Sovrano en vie comme le crois Kéris. La prophétie originale, celle que connaissais Théophasme ayant été déformée avec le temps, dis bien "le dernier entré dans le clan verra Faéerie Sovrano lui apparaître". Et elle ne m'est pas apparût ! Cependant, c'est bien moi qui vais récupérer ce carnet et trouver la Forteresse, pour Nels. Il est trop jeune pour cette quête, et surtout pour accéder au pouvoir qui lui est promit. Je vais l'adopter et lui faire suivre son rite d'initiation au Clan. Il aura aussi besoin d'un entrainement plus poussé que celui qu'on donne normalement aux élèves de Poudlard et... J'aimerais que tu sois son formateur. Si tu l'acceptes. Moi, je suis meilleur pour me battre que pour apprendre à se battre. Et il y à une dernière chose.

Le jeune Faéerien au sang démoniaque se leva et regarda Seth droit dans les yeux.

Maugrey à droit à une sépulture décente. Même si on à pas le corps. Je suis sûr qu'il n'a rien stipulé de tout ça dans ses papiers mais... J'aimerais qu'il est une tombe à Faéerie, au pied de la plus haute montagne du royaume. Il m'a dis un jour qu'il pensais que c'était dans le coin qu'était la Forteresse. Mais avec toute cette histoire, on ne va pas lui faire une grande cérémonie. J'aimerais juste qu'il y est toi, moi et Nels. Si tu le veux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Les souvenirs d'un disparu Dim 25 Mai - 15:02

Comme il s'y était attendu, il ne fallut pas longtemps à Théo pour entendre l'appel de son sang. Maugrey disparu, peut être définitivement mort, son fils était certainement attiré par l'héritage de sa famille. Le Clan savait séduire les siens, malgré la haine qui s'était tissée entre eux. Il existait malheureusement un tel lien dans la famille Grindelwald.

- Ce bureau ne sera plus jamais celui de ton père, je le crains.

Seth sortit de sa micro sieste pour se redresser et faire face à un jeune homme à la mine sombre mais au regard plus déterminé que jamais. Jadis, Maugrey avait eu le même visage, la même détermination. Un instant, il sembla que le spectre de l'ex-professeur de défense contre les Forces du Mal flottait dans le coin, un sourire ironique sur le visage.


- Je suis son exécuteur testamentaire, et il m'a donné des consignes bien précises, et je veillerai à les respecter à la lettre. Désormais, considère le manoir du Clan comme ta propriété, de même que tous les biens de ton père se trouvant dans son bureau et dans ses appartements.


Il désigna d'un geste ample de sa main l'ensemble de la pièce. Son ton était légèrement amusé. Et il le serait d'avantage encore avec la suite :


- Te voilà Chef du Clan Sovrano. Tu porte sur tes jeunes épaules le poids de l'histoire et de l'héritage de ta famille. Je serais curieux de voir jusqu'où tu vas mener ta famille. Gloire ? Décadence ? Fortune ? Déchéance ? Éradication ? Tu as le destin de toute ta famille entre tes mains.

Mais Théo n'était pas venu pour disserter sur ses nouvelles obligations. Il savait parfaitement ce qu'il voulait. L'obsession de ses ancêtres devenaient tout à coup la sienne. Seth fronça les sourcils, mettant en garde le jeune homme :

- Depuis quand t'intéresse-tu à cette prophétie stupide ? Depuis le temps que tu es au courant qu'elle ne fait que détruire les tiens, tu devrais savoir que poursuivre cette chimère a mené ta famille à la destruction. Une des nombreuses raisons pour lesquelles ma sœur Nephtys a tenu à éloigner Abi de ta famille, et de Maugrey en particuliers. Ce que tu as volé il y a dix ans, c'est un de mes ancêtres qui l'a placé là, loin des pattes de ton Clan. N'y voit aucune facétie de la part de ma famille, mais le souhait fanatique de ton Clan a régulièrement mis en danger le Royaume. Désires-tu réellement perpétuer tout ce mal ?

Il ne pouvait pas empêcher Théo de récupérer le carnet de Maugrey. S'il voulait le lire et le garder, le carnet resterait page blanche pour lui. Seul un initié du Clan Sovrano pouvait le lire. Il pouvait l'ennuyer juste pour rire, mais Théo n'était pas vraiment en état psychologique d'apprécier la moindre plaisanterie douteuse.
Il sortit donc le carnet de sa poche, mais sans le donner à Théo.

- Le passé de Maugrey, appartient à Maugrey. Mais je vais t'expliquer un peu le fond de ma pensée. Je désapprouve l'entrée de ton demi-frère dans le Cercle des Initiés de ton Clan. Tu sais très bien que l'on en sort pas sans un profond changement, et ce n'est pas en bon. Car c'est bien le but de l'initiation : marquer l'âme de l'initié. J'espère que tu comptes en informer Nels ? Lui seul doit décider de son destin. Pas toi.

Seth soupira et jeta quasiment au visage le vieux carnet au visage du jeune homme. L'objet lui brulait presque les doigts tant le nombre des souvenirs qu'il engendrait était douloureux à supporter.


- Kéris, je l'ai connu quand le Clan vivait encore au manoir. Mon père a essayé de l'approcher et je sais qu'ils ont discutés ensemble, avant que mon père ne parte pour je ne sais quelle mission. Ne dis pas qu'il était pire que mon père, tu ignore toute l'histoire que l'on a caché à tout le monde sur lui. Et tous, dans la famille, tenons à garder cela scellé dans le secret. Ta famille a ses secrets et ses prophéties, la nôtre a les siens. Comme trois autres familles de Faërie. J'en connais certaines, et je te prédis qu'à l'avenir, le monde de la magie risque de subir de grands bouleversements.

Mais il tairait ce qu'il savait. Le destin semblait aller jusqu'au bout de sa "démarche".

- Dans une semaine, il y aura une éclipse dans le ciel nocturne de Faërie. Je te donne rendez-vous au pied de la plus haute montagne, avec Nels si tu le souhaites. Nous ferons ce que nous avons à faire.

Il grogna, fuyant le regard de Théo, très agacé par les paroles qu'il allait prononcer et qui seraient lourdes de conséquences.


- Je serais le Maître de ton demi-frère, si tel est la volonté du Chef des Sovrano. Mais mets-toi en tête que je ne suis ni ton serviteur, ni ton ami. Je serais un précepteur sévère et il sera hors de question que Nels quitte Poudlard avant la fin de ses études. Et il sera prêt quand MOI, je le décrèterais. Il va souffrir, pleurer, se poser de nombreuses questions sur le bien fondé de cet entrainement. Il me haïra peut être, et personnellement je m'en moque, je ne suis pas un bisounours.

Il se pencha vers Théo et le prévint :


- Toutefois, je te préviens, si je vois ta Faéerie d'ancêtre, je lui explique ma façon de penser. Si elle pose ENCORE problème, je me charge d'elle. 

Puis, sur un ton plus badin, tranchant terriblement avec sa voix grondante et chargée de menace de tantôt, il fit savoir :


- Ah, et la clé de ce carnet idiot se trouve à Gringotts. Tu demande un gobelin en charge du coffre "spécial" de Maugrey. Il a ses ordres, il saura quoi faire. Le reste est à ma charge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♕ Direction de Serpentard ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 121
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 20
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier fraîchement diplômé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balaiacquise
patronus
transplanageacquise
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Les souvenirs d'un disparu Dim 25 Mai - 15:50

Je ne suis pas quelqu'un de bien Seth. Tout simplement.

Théo soupira en rattrapant le carnet et se redressa pour fixer son ancien professeur de magie noire d'un air agacé.

Mon Clan est maudit, mais c'est mon Clan. Et cette prophétie, c'est la notre. Qu'elle est fait du mal à notre pays parce que mes ancêtres étaient trop crétins et trop barbares, je m'en excuse, mais ce n'est pas ma faute. Moi, je ne mettrais pas notre terre à feu et à sang, et je n'ai pas envie du trône. C'est ton frère le Roi, je lui est fait serment d’allégeance. Mais si cette force existe, c'est pour une raison, et son propriétaire doit la trouver. Et ce n'est pas moi qui est voulu que Nels devienne un Sovrano, il me l'a demandé. Il est présentement dans mon bureau, dans mon auberge en train de se documenter sur notre Clan et ses pratiques. Si il change d'avis, je ne le ferais pas. Mais sinon, il sera l'Ultime Souverain, car c'est sa destinée.

Le jeune homme se radossa contre son fauteuil et souffla un bon coup, calmé. Il repris un air amical et sourit à nouveau.

Pour Faéerie, mon ancêtre, je ne sais pas quand ni comment, ni si elle va se manifester. Il faudra d'abord que Nels suive le Rite. Si elle ne lui apparaît jamais, c'est que la prophétie est vouée à l'échec et alors je brûlerais ce carnet. Ensuite elle peut lui apparaître comme une voix dans la tête, un fantôme ou revenir physiquement. Mais même si c'est mon arrière arrière arrière mamie, pour le moment je ne sais d'elle qu'une chose. Elle à obtenu je ne sais comment un pouvoir qu'elle considérais comme infini, mais n'a pas su le maîtriser, et l'offrira donc à son dernier représentant. Il y à de grande chances, à mon avis, qu'elle revienne sois sous forme spectrale, sois comme une jeune femme puissante, mais pas invincible. Pour ce qui est d'être le maître de Nels, je te donne carte blanche, tant que tu ne le tue pas. Il finira ses études à Poudlard, je suis devenu son tuteur légal et il ne partira pas sans mon consentement. Mais ce petit est fort, je lui fais confiance. Il va devenir plus puissant que toi, ou moi, ou n'importe qui.

Théo se leva et vint à nouveau devant Seth pour lui tendre la main.


A dans une semaine alors. Nous feront une sépulture à mon paternel, Nels suivra le Rite, et nous lui annonceront que tu es son tuteur. Maintenant, si nos affaires sont réglés, je vais te laisser partir. Ce bureau deviens le mien à présent, puisque j'ai accepté l'interim de Maugrey en attendant que Mamie Scylla trouve un pigeon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Les souvenirs d'un disparu Lun 25 Aoû - 12:17

Seth écouta le discours de Théo. La détermination se ressentait dans chaque syllabe prononcée, et il croyait dur comme fer en ses convictions. Mais le professeur de magie noire connaissait les failles de son raisonnement, car elles avaient été les mêmes que les siennes en son jeune temps. Quoiqu'en dise Théo, Nels n'avait même pas conscience de ce qu'était sa destiné, et il trouvait Théo bien présomptueux d'imaginer que Nels pouvait devenir plus fort que quiconque. Chacun avait ses faiblesses, et il n'existait pas d'exception. Pour avoir détruit un dieu ancien et oublié avec le père des deux garçons, Seth savait qu'il existait toujours des êtres pour vous détruire.
Sans en dire d'avantage sur le fond de sa pensée, persuadé que la quête des Sovrano n'était qu'une perte de temps et une folie inutile, le professeur de magie noire se leva du siège et amorça quelques pas en direction de la sortie. Puis, à mi-chemin, il ajouta à l'adresse de Théo :


- Tu n'es pas quelqu'un de bien, effectivement. Tu n'es pas quelqu'un d'avisé également, sinon, tu aurais persuadé ton demi-frère de ne pas emprunter le chemin ardu qui a fait le malheur de tout ton Clan, le tien y compris. Que tu veuille suivre la Voie de ton père est une chose, tu es adulte à présent, et les épreuves de la vie font de toi un être réfléchi. Tu sais ce que tu fais. Nels n'a pas la même expérience et certainement pas le même recul. La vérité, c'est qu'à présent que ton père est mort, tu n'as pas envie de rester le dernier Vrai Sovrano. Je te mets en garde, et je ne le fais qu'une fois, fais-en ensuite ce que tu veux. Mais prends également conscience que tu ouvres une porte à la fois inconnue et réputée dangereuse.

Seth soupira. Que Théo se montre sourd ou non à ses paroles l'inquiétait peu. Chacun était libre de suivre la voie qu'il désirait. Toutefois, le prince faërien avait la vision d'un avenir sombre et ensanglanté tant pour Théo que pour Nels.
Le faërien ne serra pas la main du jeune homme. Ils n'étaient pas amis, et à ses yeux, Théo était encore un enfant. Du point de vue des faëriens et des démons, Théo avait encore un âge infantile, donc, il ne voyait pas pourquoi il devait le considérer autrement. Théo avait juste atteint l'âge de raison.


- Je ne crois pas que tu sois aussi pigeon que tu veuille bien le montrer. Être à Poudlard te permets de surveiller les derniers membres de ta famille et de recueillir quelques précieuses informations, entre autres utilités.

Oh, ce n'était pas un reproche. C'était même compréhensible. Seth était un maître du calcul, il ne pouvait reprocher aux autres ce que lui même faisait si bien et sans pudeur. Il jaugea un instant le jeune homme, eut pitié de lui, avant de quitter la pièce d'un signe de la main en guise d'adieu et de laisser la famille Sovrano prendre un nouveau virage dans son destin. A moins que cette voie fut toujours celle prévue. Peu importe. Ce n'était plus ses affaires à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Les souvenirs d'un disparu

Revenir en haut Aller en bas

Les souvenirs d'un disparu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1