Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Cirque des Monstres [semi-libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Le Cirque des Monstres [semi-libre] Mer 2 Jan - 22:19

Rami regardait par la fenêtre de l'appartement d'Agatha, pensant à ses parents et à sa petite sœur. Un bruit près de la fenêtre lui fit lever les yeux et il vit une chouette qui transportait le journal pour Agatha. Rami la fit entrer et la nourrit comme Agatha lui avait apprit à le faire. Il voulut apporter le journal à Agatha, ou Seth, même si il ne l'appréciait pas vraiment et comme il scoitait souvent l'appartement d'Agatha. Il courut le leur donner et il trébucha contre une sculpture de chat. Rami tomba par terre en se cogna le menton contre le sol. Il s'assit avant de pleurnicher en frottant son menton qui saignait et en cherchant après Agatha, ses yeux tombèrent sur la Une du journal qui annonçait que le Cirque des Monstres était à Belfast. Rami ramassa le journal en reniflant avant de regarder la première page. Celle-ci dissait.
Le plus célèbre cirque des monstres, le Cirque des Monstres est de passage à Belfast afin de vous faire vivre un moment incroyable, frissons garantis. Cette année une nouvelle créature est venue grossir les rangs, un tigre immense venue de l'endroit le plus reculé de la planète, un monstre horrible et dangereux, un mangeur d'hommes renommés! Mesdames et Messieurs! Petits et Grands! Venez tous au Cirque des Monstres voir le Monstre par vous même!
Sous l'annonce, figurait la photo d'un énorme tigre blanc, rugissant, toutes griffes dehors devant la caméra. Rami reconnut immédiatement son père sur la photo. Il se leva en cirant après Agatha et il courut lui montrer le journal en disant, tout excité.
C'est mon papa! C'est mon papa! vite il faut aller le sauver!
Il voulut courir vers la porte mais Agatha le rattrapa en vitesse avant qu'ils n'aille plus loin. Elle lui promis qu'ils iraient, mais qu'ils devaient se préparer, faire s'évader Asato ne serrait pas simple. Rami acquiesça et toute la journée ils se préparèrent pour faire évader Asato de la. Le lendemain, ils partirent au bateau pour Belfast et Rami passa le trajet à regarder la mer, les mouettes, les marins, les gens sur le bateau,... Il ne parla pas beaucoup, sans doutes un soulagement pour Agatha. Rami pensait trop à son père, et à ce qu'il devait endurer. Ils arrivèrent à Belfast et débarquèrent, avant de se diriger vers le cirque. En y arrivant, ils achetèrent des tickets et ils passèrent le portique ou l'on vendaient les tickets, tout en étant accueillit par des échasseurs, des cracheurs de feu, des jongleurs de feu et des personnes faisant du bolas, sans oublier les bâton enflammés. Les cages n'étaient pas visibles mais ils verraient Asato lors du spectacle. Quand ils entrèrent sous le chapiteau, il y avait déjà du monde et ils allèrent s'assoir tout en haut des rangs, pour mieux voir. Quand tout le monde fut installés, le Maitre de cirque entra et salua son public, les projecteurs braqués sur lui.
Mesdames et Messieurs! Petites et Grands! Bienvenus au Cirque des Monstres! Ce soir nous allons vous montrer un monde fabuleux, remplie de créatures étranges et magiques! De la licorne, en passant par le loup-garou! Et ce soir rien que pour vous le clou du spectacle! Notre nouvelle recrue, j'ai nommé le Chasseur Blanc! Que le spectacle commence!
Il quitta la scène, suivit par les projecteurs et soudain le noir fut. Un à un, les "monstres" défilèrent, pour finir par Asato. Avant qu'il n'entre sur scène, une jeune demi-démone monta sur une plateforme, surplombant une cage ronde. La jeune demi-démone se mit à chanter sur une chanson mélancolique.

Aiguillonné par des dresseurs, Asato apparut par une trappe latérale, essayant d'agripper les aiguillons qui le harcelaient. Le dresseur frappa sur la cage et en représailles, Asato se jeta sur la cage, la mordant avant d'essayer d'attraper le dresseur. Le dresseur s'adressa au public.
Voici le Chasseur Blanc, qui nous vient tout droit d'un monde lointain. Un monde sauvage et dangereux, ou la mort règne en maitre. En voici la preuve!
Les projecteurs se braquèrent sur Asato qui grogna, les yeux rouges et pleins de haines, complètement hors de tous contrôles. Rami serra les poings et les yeux pour ne pas pleurer en voyant dans quel était ils avaient mis son père, il était amaigris, et sans doutes blessés. Il avait dut lutter contre ses ravisseurs.
La chanteuse arrêta de chanter et un dresseur entra dans la cage, un aiguillon à la main. Son collègue referma la cage derrière lui et ils apostropha le public, lui promettant un combat acharné. Une musique commença et les dresseurs défièrent et enragèrent encore plus Asato, qui essayait de les toucher, mais à chaque fois il se prenait l'aiguillon.

A la fin du spectacle, il s'écroula au sol, couvert de sang et respirant à peine. Le public exulta et insulta Asato. Les gens étaient rendus fous par le sang et le combat. Les dresseur accrochèrent Asato à un cheval de trait et ils disparurent hors du chapiteau. Le maitre de cirque revint et remercia son public, lui disant qu'ils pouvaient aller voir les animaux dans leurs cages.

[J'enverrais un mp aux différents joueurs]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Le Cirque des Monstres [semi-libre] Dim 9 Juin - 12:51

Le cri du petit Rami retentit dans l'appartement d'Agatha, précédant le bruit sourd d'une masse qui s'écroule sur le sol. Seth leva un sourcil, avant de retourner à ses activités en laissant le petit garçon pleurnicher dans son coin.
Il s'était surprit à s'accommoder de la présence du petit, l'évitant soigneusement, lui parlant que le strict nécessaire, le tirant par la peau du coup quand il faisait des bêtises et le trainant jusqu'au coin pour le punir, en faisant de miraculeux efforts pour ne pas céder à ses colères volcaniques.

Seulement, ce matin là, les cris de l'enfant et ses pleurnicheries, laissèrent très vite place à un état d'excitation apeurée. Le garçonnet ne cessait de répéter à Agatha, tout en la poursuivant un peu partout, que son papa était dans le journal et qu'il fallait partir le sauver. Avec sa voix douce, la belle vampire affirma à son neveu qu'ils allaient le sauver mais que des préparatifs étaient préalablement nécessaires.
Quand elle avait dit "Ils", Seth avait levé les yeux au ciel, prêt à bondir de rage, car Agatha venait de l'inclure dans cette mission sauvetage sans même lui avoir demandé son avis. Mais d'un autre côté, il avait affirmé, à l'arrivée du bambin dans leur vie, qu'il ferait n'importe quoi pour se débarrasser de l'enfant, y compris retrouver son père. Puisque l'occasion se présentait, il n'avait pas d'autre choix que de se plier à cette exigence.

Il fallut une journée entière pour préparer le voyage et planifier la mission de sauvetage. D'abord Seth avait refusé que le petit Rami les accompagne, prétextant que l'enfant serait plus une gêne qu'une aide précieuse. Mais Agatha évoqua les avantages de cet enfant, à savoir sans doute reconnaitre Asato, l'apaiser, et quoi de plus normal, au fond, d'aller au cirque pour distraire son enfant ? Le professeur de magie noire frémit à l'idée de devoir faire passer le petit monstre pour sa progéniture.
Finalement, Seth céda, plus pour sa tranquillité que parce qu'il était convaincu. Il prit les bagages de chacun, réserva une chambre d’hôtel qui leur servirait de camp de base. Puis, ils transplanèrent jusqu'à Belfast.

Belfast était une ville où Seth n'avait jamais mis les pieds, et il manqua de s'y perdre plus d'une fois. Il déposa les affaires dans la chambre d'hôtel, fit goûter l'enfant déjà bien énervé, et ils attendirent le soir où aurait lieu le spectacle. Il lança à Agatha des regards inquiets, car un sombre pressentiment tenaillait son esprit.
Seth détestait les humains, et il avait déjà entendu parler des cirques, ainsi que la triste réputation qui leur était lié à propos des animaux. La maltraitance était monnaie courante.

Le soir tomba, et une musique festive accompagnait l'ouverture du cirque. Le Cirque des Monstres... un nom qui laissa le faërien songeur et râleur. C'était typiquement humain de traiter les autres races que la leur d'animaux ou de monstres, alors que les primates abâtardis, c'était bien eux.
Avec Agatha, il tint la main de Rami, et veilla à sa sécurité. Devant un univers qu'il connaissait mal, il laissa son mépris des enfants au placard pour se concentrer sur ce qui se passait actuellement. La foule compacte des spectateurs le mettait mal à l'aise et il se retenait de laisser libre cours à sa terrifiante mauvaise humeur. Rami voulut s'asseoir au premier rang, ce que Seth refusa de faire, car ils étaient bien trop exposés à la violence des animaux et au regard de leurs tortionnaires. Et qui sait si le petit garçon, en voyant son père, n'aurait pas l'instinct de passer par dessus la rambarde pour se précipiter sur lui.

Le spectacle débuta enfin, et le professeur de magie noire se contint de moins en moins bien, détestant entendre des gens hurler dans ses oreilles, et rire des animaux qui avançaient aux côtés de leurs dresseurs. Les pauvres créatures étaient bien maigres, couvertes de plaies diverses, et énervées par leurs dresseurs. Seth devinait l'envers du décor : ces braves gens du spectacle devaient affamer les bêtes pour aiguiser leur colère et leur frustration, les rendant très irritables. Pour les forcer à l'obéissance, ils les frappaient, avec toute sorte d'objets. Seth préféra ne rien en dire à Rami, car le petit garçon était déjà bien assez bouleversé parce qu'il voyait. Inutile de lui parler de la triste réalité de la condition de son père.
Le faërien serra les dents, se retenant de débouler sur la piste pour défoncer le crâne des dresseurs et expliquer sa façon de penser au directeur. Sa haine de l'humain ne fit qu’accroitre, ce qui était très mauvais pour le reste de la soirée. Quand il entendit une demi démone chanter une chanson mélancolique, il avait l'impression de percevoir à travers sa voix toute la douleur de son existence. Il trouva fort étrange qu'une créature aussi puissante qu'un hybride démoniaque soit asservie par de simples humains et il flaira aussitôt le traquenard.
Voir les bêtes et "monstres" s'affronter en des combats aussi violents qu'humiliants lui fit froncer les sourcils, et il eut une soudaine envie de jeter quelques sorts meurtriers aux dresseurs. Mais ce ne serait que sottise, avec tous ces humains -moldus de surcroit- qui les observaient.
Le spectacle, pathétique et grotesque, se termina dans le sang et les larmes. Asato, sous sa forme animal, se retrouva tiré par un cheval, incapable de bouger, à peine en vie. Seth sentit l'enfant à son côté gesticuler et retenir ses larmes. Il l'entendait renifler sans mot dire et pour la première fois de sa vie, il eut pitié de quelqu'un.

Après le spectacle, Seth laissa Rami avec Agatha et décida de faire le tour du cirque. Il admira les roulotes colorées, et la ménagerie accolées. Bien des animaux étaient exposés au regard des visiteurs, et on voyait de la tristesse dans le regard des bêtes. Mais faisant le tour, une fois, deux fois, Seth leva un sourcil intrigué. Il ne vit pas les "monstres" dans les cages, et il n'en trouva aucune trace alentour, comme si, en passant le rideau, ils s'étaient téléportés vers un autre lieu. Voilà qui frustrait encore d'avantage le mage noire.
Ainsi, ils cachaient les créatures magiques, et ce jeu de cache-cache agaçait déjà l'homme.

Un employé quelconque donnait à manger aux fauves, quelques maigres portions de viandes dont la fraicheur laissait à désirer, au vu des mouches qui volaient autour des bout de carcasses.
Le petit homme était aussi maigre que ses pensionnaires, et paraissait inoffensif. Seth s'approcha de lui en silence et l’agrippa par les épaules, le forçant à le regarder bien en face.

- Bien, on va causer tous les deux.


Il eut une lueur assassine et démoniaque dans ses yeux, et il se réjouissait d'avance de pouvoir faire passer sa mauvaise humeur sur cet humain misérable.

- Ils sont où vos monstres ? Où les cachez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le Cirque des Monstres [semi-libre] Dim 9 Juin - 13:06

::MJ::Le petit homme cadavérique se tourna vers Seth et le regarda, apeuré avant de lui répondre en tremblant.
*Je ne sais pas de quoi vous parlez, il n'y a aucuns monstres ici, ce sont tous des animaux et des humains déguisés en monstres, le patron ne ferrai jamais de mal aux animaux, je vous le jure.*
Le petit homme recula devant Seth avant de regarder autour de lui, ils étaient seul. Le petit homme recula encore, laissant Seth avancer et soudain l'homme se retourna et appuya sur un bouton dissimulé par une panneau de la cage, faisant tomber Seth dans un piège.
*Bon voyage mon mignon, j'espère que tu aimeras le petit cadeau de la maison!*
Le petit homme retourna nourrir les animaux en hurlant de rire, la trappe se refermant.::MJ::
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Le Cirque des Monstres [semi-libre] Dim 9 Juin - 13:22

Il sentait le corps du bonhomme rachitique trembler sous ses doigts. Il voyait la terreur recouvrir son visage tel un masque. L'homme recula en affirmant qu'il ne savait rien de rien sur des monstres et affirmait qu'il s'agissait d'humains déguisés en bêtes. Cela, Seth en doutait fort, surtout connaissant la nature réelle d'Asato. Et puis, il trouva étrange que l'homme souligne bien qu'il s'agissait d'humains déguisés.
Il n'eut pas le temps d'y réfléchir d'avantage car l'homme reculait toujours plus, pour finalement être hors de portée de ses doigts. Par réflexe, Seth se rapprocha pour le rattraper. Mal lui en prit, car le sol se déroba sous ses pieds alors que l'employé du cirque venait de se jeter sur un bouton dissimulé.
Il tomba, et se fracassa au sol manquant de se faire très mal. La trappe se referma au dessus de lui et il entendit le rire sinistre de l'employé s'éloigner, espérant que le cadeau maison lui plairait.

- Bien... il a gagné cet imbécile, c'est finit de se montrer gentil. Le bain de sang va commencer.

Pour le moment, il était surtout plongé dans les ténèbres, et il n'y avoyait strictement rien. Un être normal aurait très peur, mais au lieu de cela, Seth sentit sa colère bouillonner en lui et il s'imaginait déjà comment il allait massacrer ces impudents. Il se leva, ses membres endoloris, et tenta de trouver une sortie. Il préféra ne pas sortir sa baguette tout de suite, histoire que ses ennemis ne déterminent pas immédiatement quelle genre de créature il était.

Mais sitôt après avoir fait quelques pas, une nouvelle trappe se déroba sous ses pieds et il glissa sur un long toboggan qui le fit descendre dans les profondeurs de la terre. Cela s'annonçait mal, et l'impatience gagna Seth. Quand il arriva au bout, il se retrouva plongé dans une eau croupie à l'odeur pestilentielle. Répugnant, il venait de tomber dans les égouts. Ces crevures le prenaient pour qui ?
Il se releva, agacé, ne prit pas la peine de s'épousseter ou se sécher, et repris sa marche. Le couloir dégoutant dans lequel il se trouvait débouchait sur une salle remplie de miroirs. Le mage noir tressaillit, détestant véritablement les labyrinthe dans ce genre.
Mais si la sortie était de l'autre côté...
Il se plia à l'épreuve, et passa à côté d'un des miroirs, il effleura du bout des doigts sa surface. Là se produisit un fait étrange et déroutant : son reflet s'effaça, laissant place à un spectacle qui le laissa pantois. Une bride de ses souvenirs défilaient sous ses yeux : sa mère lui parlait, et derrière elle, son père... qui parlaient aussi, et les mots qui sortaient de sa bouche n'étaient que mensonges.
D'accord... ces miroirs étaient magiques. Et ce labyrinthe n'était que torture. Seth se mordit les lèvres, contenant sa rage, car il savait que taper les miroirs était vain : leur surface, magique était incassable. Celui qui dirigeait ce cirque ne devait donc pas être moldu pour posséder pareils objets de valeur.

L'homme se plia à l'exercice. Pour ne pas voir les reflets de son passé, le mage noire fixa sa pensée sur le moment présent et son désir de sortir. Ses oreilles demeuraient sourdes aux paroles venues d'une époque qu'il détestait. C'était comme un cauchemar dont il ne voyait guère la fin.
Un éclat aveuglant émana d'un des miroirs, et soudain, son reflet disparu. Il ne restait que les miroirs, son passé s'était éclipsé. Etrange... et inquiétant.
Puis, observant ses mains, il vit une peau blafarde et froide recouvrir son corps. En fait... il avait froid. Il se rendit compte que le corps mort qui avait été le sien lors de sa rencontre avec Agatha était à nouveau là, et que son âme y était à nouveau prisonnière.

- Voilà autre chose, grogna Seth.

Sa patience arrivait à bout. Là il en avait assez soupé, le moindre être vivant qui croiserait sa route et qui serait reconnu comme son ennemi finirait massacré. Sans quoi la survie de ses nerfs serait en sérieux périls.
Une ombre passa sur la surface des miroirs, et il reconnu son reflet s'échapper de miroir en miroir. Une puissante magie était à l'oeuvre, il lui fallait déjouer cela. Quelqu'un jouait. Et il n'était pas dit que Seth serait un jouet docile.
Il marcha dans le labyrinthe, fou furieux, mais contenant sa colère. Il poursuivit son reflet dans le dédale jusqu'à ce que finalement il le coinça et toucha à nouveau la surface lisse du miroir. L'illusion se termina et tout redevint normal.
Ce détail étant réglé, il trouva assez vite la sortie, car son instinct s'était aiguisé, sa rage le guidait.

C'était quoi la suite du programme, qu'il puisse rire encore ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 06/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Le Cirque des Monstres [semi-libre] Dim 9 Juin - 21:18

l'arrive de Rami dans leur vie avait un peu énerver Seth , Agatha fessait de son possible pour concilier son époux et son neveu mais impossible. Avec toute la force du monde c'était impossible, le faërien boudais le gamin. Et le gamin lui passait son temps à suivre sa tante dans chacun de ses déplacement. Elle veillait à se que ni l'un ni l'autre n'est finisse énerver. Et quand la belle n'en pouvait plus au bord de la crise de nerfs du à une bêtise de l'enfant Seth arrivait tel son sauveur pour mettre le petit au coin, laissant ainsi la vampire reprendre son souffle.
Quelle idée de prendre se garçons sous son toit?! mais c'était plus fort qu'elle, c'est vrai qu'il y avait une guerre entre elle et le père du petit mais l'enfant lui n'avait rien à voir dans cette histoire.

Agatha avait espéré que la journée allait se passer calmement pour une fois. mais c'était trop beau.
Rami avait mit la main sur le journal et y avait vue la photo de son père. Après quoi il se mit à lui courir après en lui répètent sans arrêt que c'était son papa et qu'il fallait le sauver. la belle souffla un coup s'appuyant sur son plan de travail placent une main à son front.
voila qui promettait une longue et interminable journée...
Soudain rami fonça vers la porte et elle le rattrapa de justesse.
hop hop hop pas si vite jeune homme. ont ira le sauver promis mais c'est pas facile et se genre de chose ne s'improvise pas il faut tout préparer.

l'enfant daigna l'écouter attentivement et laissa les adulte préparer le départ. Et elle du parlementer avec Steh pour que le petit les accompagne et se n'était pas choses gagner. jusqu'aux moment ou elle évoqua le fait que la présence de rami les aiderais pour reconnaître asato et qu'il était plus logique d'aller à un cirque avec un enfant. A voir sa tête la réponse était justifier et bonne et cela ne plaisais pas du tout à son époux. Il fallut la journée pour tout mettre en place puis quand le moment fut arriver ils transplanèrent pour Belfast.
Lieu ou agatha n'avait jamais mit pied et se laissa guider par Seth, ils faillirent se perdre quelque fois et la vampire se retient de faire une remarque. Après tout un homme ne se perd jamais... il invente de nouveaux itinéraire!

Ils prirent un moment de répits dans la chambre. Seth s'occupait de faire manger le petit le temps qu'Agatha rangeais quelques truc avant de se tourner vers la fenêtre voyant au loin le cirque, elle le fixa en silence, réfléchissent à comment ils allait s'y prendre. la journée passa son coure et vient enfin l'heure du spectacle. Seth n'était pas des plus rassurer et cela se voyait au regard qu'il lui lançais. Agatha tenta de cacher son angoisse sous un petit sourire
tout ira bien ne t’en fait pas.

si seulement elle savait se qui les attendait elle n'aurait jamais dis cela. La représentation commença laissent pentoit et amuser les spectateur, Agatha elle fulminait en voyant comment ses gens avait réduit à néant et briser ses animaux. Mais la vision de son frère tracter par un cheval parce qu'il ne pouvait plus bouger était de trop. Elle avait attraper son siège et le serrais entre ses doigts soufflent quelques paroles incompréhensible pour Seth et toute personne qui n'était pas de ses origine maudissant tous ses dresseur et qu'il le lui payerais.
A la fin de la représentation Seth se mit en tête d'aller faire le tour du cirque la laissant seul avec Rami.
Elle obéis sur les premières minutes mais le cirque se vida de ses spectateur qu'ont vient lui demander de sortir. et Seth qui ne revenait pas. Aillant un mauvais pressentiment elle se leva et prit la sortit avec rami avant de faire le tour du chapiteaux et arriver au niveau de la ménagerie. Elle croisa le regarde de félins plus grand les un que les autres mais tous état dans le même état et semblait souhaiter qu'une choses retrouver la liberté.

Agatha eu une monter de rage, même si pour le moment elle la contenait mais voir ses animaux ainsi la mit hors d'elle pas qu'elle le voulais mais son sang ne fit qu'un tour et elle ne répondait plus à son calme.
Rami quoi qu'il arrive tu reste derrière moi. Et tu ne me regarde pas. si ont essaye de t'avoir tu file direct je te retrouverais. tu coure tout droit et tu ne te retourne pas. Si sa arrive soit aussi discret qu'une sourit d'accord?


Sont regard se posa sur le dresseur qui avait présenter Asato, il marchait droit et fière de lui. La vampire ne se tenait plus et si pour le moment elle n'avait tuer personne cela n'allais plus tarder. Elle suivit l'homme qui pénétra une roulotte rouge, voir ses "semblable" ainsi la mettait en colère et elle avait envie de passer ses nerfs sur quelqu'un et lui serais parfait elle allait lui faire subir se qu'il fessait au animaux.
Agatha enfonça la porte de la roulotte d'un bon coup de pied et y entra soufflent entre ses dents.
toi. je vais te montrer se que sa fait de se faire blesser.tu vient ont va jouer ensemble.

Agatha avait dis cela dans un feulement et l'homme ne comprenait rien à ses paroles cela se voyait à son regard. La vampire s'en approcha sans la moindre hésitation, ses griffes poussent lentement et elle eu un sourire en coin en entendent le rythme cardiaque de l'homme s’accélérer sur le coup.
Le regard bleu de la belle était dorer. Quand elle était dans cette état il y avait peu de chance que sa proie y survivent.

Elle ne tarda pas pour réduire l'homme en charpie le laissant dans un état lamentable à peine vivent. Agatha se pencha vers le dresseur regardent ses multiplie blessure, toute plus grave les une que les autres.
derrière se visage doux se cachait quand même le pire prédateur.
Agatha attrapa l'homme par la gorge et le souleva regardent ces lignes rouge couler le long des plaies quelle lui avait fait.
Tu a aimer? temps mieu, dis toi que je ne t'ai rien fait comparer à se que tu leur à fait. j'ai été douce envers toi.

Agatha eu un sourire carnassier dévoilent des crocs aiguiser, ho elle n'irais pas les planter dans cette chaire, loin de la. mais elle avait complètement dérailler. là ou seth avait pu garder son calme elle avait flancher.
Elle l'observa devenir blanc du à la grande quantité de sang qui s’échappait de lui à chaque minutes qui passait depuis son attaque.

(hs, l'orange c'est agatha qui parle en félin, c'est rare qu'elle le face mais dans cette était elle n'a plus conscience de rien)

_________________
Rose rouge aux épines acérées, mais pour toi je ronronne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le Cirque des Monstres [semi-libre]

Revenir en haut Aller en bas

Le Cirque des Monstres [semi-libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1