Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Messager funeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Messager funeste Sam 15 Déc - 13:59

Il était tard le soir, la nuit était déjà tombée depuis un moment. Sur le parc, un épais brouillard recouvrait le sol et le lac proche, témoin que la nuit allait encore être très fraiche. Parfois, il tombait quelques flocons, prémices d'un hiver encore timide. C'était une question de jour avant qu'un épais manteau de neige habille le paysage.
Se mouvant en toute discrétion, la silhouette haute et fine de Seth Grindelwald traverse la brume pour finalement rejoindre la haute tour de la volière. A cette heure, personne n'était plus dehors, les élèves avaient déjà tous bien mangés et avaient regagnés sagement leurs salles communes. Un silence pesant que le pas léger et rapide de Seth ne parvenait pas à briser. Une âme innocente aurait peur d'un tel climat, mais pas le professeur dont la vie s'était bien chargée d'expérience.

Il soupira. Dans la volière, les chouettes et hiboux étaient déjà sortis pour chasser, mais quelques volatiles étaient encore présents, somnolant un peu. Dans les hauteurs, un mainate s'excitait, l'oeil brillant et criait pour attirer à elle l'attention. Seth ne pouvait pas faire semblant de ne pas l'avoir vu. Il gravit l’escalier de pierre et s'approcha de l'oiseau au plumage noir, le regard méfiant.
Il l'avait vu voleter quelques minutes plutôt devant une fenêtre où il passait et perplexe, avait décidé de suivre le volatile jusqu'à son repaire. En effet, cet oiseau était d'origine asiatique et les rares que l'on voyait en Europe étaient les animaux de compagnie de certains sorciers. En voir un près de l'école lui avait logiquement paru suspect (il ne connaissait personne qui en possédait).
Le mainate s'arrêta de faire le fou dès que Seth fut à porté de voix. Il le fixa un instant avant de finalement délivrer son message au professeur dont il avait tenté d'attirer l'attention.

"Bonjour Votre Majesté Seth. Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas croisé. Je suis surpris de vous savoir professeur dans cette école que vous avez tant détesté"

L'oiseau se mit à crier à la fin de sa phrase. Seth était fasciné de voir avec quelle aisance l'oiseau parlait, à l'image des perroquets. Avoir un oiseau parlant comme familier était signe de richesse et de prestance, et il resta perplexe de savoir que le propriétaire de celui ci le connaissait.

" Vous m'avez oublié" reprit le mainate. "Mais mon nom va vous revenir en mémoire. Surtout si je vous dit que j'ai entre mes mains quelque chose qui appartient à votre famille. Il s'agit d'un cadavre. Qui a disparut de son tombeau. Votre... soeur... a eu l'amabilité de m'ouvrir le tombeau en pensant bien faire, en croyant que j'allais l'aider à se débarrasser du fardeau de votre lignée. Ensuite, j'ai disparu en emportant ce pourquoi j'étais venu. "

Seth n'eut pas longtemps à se triturer les méninges, il comprit vite quelle était l'allusion et qui était la personne qui se cachait derrière le mainate. Cela faisait longtemps effectivement qu'il n'avait pas vu cette personne, et à dire, il la pensait morte. En fait, il aurait mieux valu pour tous que ce fusse le cas.

Byron Ulminard, un des fiers fils de la noblesse faërienne, et qui était l'ex fiancé de Scylla avant qu'il ne trahisse sa confiance. En dehors de sa mère et lui, personne n'était au courant que Scylla s'était fiancée à quelqu'un. Avec un imbécile qui avait abusé de la confiance de tout le monde et que s'en était joué pour espérer accomplir un soi disant destin, une vieille prophétie oubliée.

" Si vous pouviez m'accorder la faveur de me rendre un tout petit service, je vous en serais éternellement reconnaissant. J'aimerais récupérer la bague de fiançailles de votre soeur. C'est un bien de ma famille, et j'aimerais qu'il y revienne. Si au passage votre bien aimée soeur pouvait accompagner la bague j'en serais flatté, car au fond, ne m'appartient-elle pas aussi ? Elle m'a promis sa main, ne l'oublions pas. Je vous remercie d'avance"

Le mainate poussa un dernier cri et s'enfuit en esquivant un coup de poing que cherchait à lui asséner le mage noir. Il faillit passer dans une ouverture pour se glisser hors de la volière quand une flèche de foudre lui transperça le corps, le tuant net.

- Dommage, c'est si beau un mainate. Mais quand ça sert pour annoncer de mauvaises nouvelles, ça ne vaut pas mieux qu'un sale corbeau.


Seth peinait à contenir sa colère. De mémoire, Byron était un pur génie. Il n'existait pas d'être aussi intelligent et rusé que lui, et il avait fait de grandes choses pour Faërie du temps des anciens maîtres du pays. C'était lui l'architecte du Grand Palais d'Ivoire de la royauté, avant que la guerre ne le pulvérise. C'était un Sage, un de ceux qui participent aux conseils royaux. Il était plus vieux que n'importe quel enfant royal, et si Seth ne se trompait pas, il avait déjà atteint les 300 ans.
Un jour, il avait remarqué Scylla, alors qu'elle venait de quitter Poudlard, et il s'était dit qu'en épousant la princesse ainée, possiblement héritière du trône, il pouvait un jour devenir roi. Il parvint à la séduire, s'était fiancé à elle, et ensuite... Seth n'était pas certain d'avoir comprit la suite. Mais une chose était sûre : il avait compromit son avenir royal en trahissant la famille.

Songeur, il ne sut quoi penser de ce funeste message. Mais il ne valait mieux pas que Scylla sache quoi que ce soit de son ex fiancé. Si par hasard elle venait à apprendre qu'il s'était manifesté, il ne jurait de rien de ce qu'elle pouvait faire. La jeune femme, profondément blessée, n'avait jamais oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Messager funeste Dim 16 Déc - 23:20

Narmacil avait une lettre à envoyer et n'avait pas eu le temps de le faire en journée et aujourd'hui soir était la dernière limite? l'elfe avait attendu que ses élève soient tous rentrée dans la salle commune pour vite aller envoyer cela.

Le silence des couloirs n'avait rien de rassurent, rappellent des souvenir des plus désagréable à l'elfe mais il passa par dessus ça. L'elfe prit le chemin de la volière et arriva peut après le drame qui venais e s'y produire.
Bonsoir.

Il avait vu Seth tournant le dos à l'entrée songeur, il "siffla" sa chouette et lui transmit son message avant de l'envoyer vers sa missions, le volatil parti. Narmacil aurais bien filer sans dire un mots de plus mais en marchant il toucha quelque choses de mou, baissent les yeux il reconnu sans mal un mainate mort depuis peu, il soupira en fixent l'animal.
Seth... tu n'est pas obliger d’abattre les oiseaux tu sais...

Narmacil avait dis cela sens vraiment y penser, croyant le dire à voir base. réalisent que son collègue ne répondais pas, il se pencha et prit le cadavre de l'animal le mettent près de la porte loin de la vue des autres au risque qu'il ne finisse en repas pur les autres volatile. puis sans hésitation il s'approcha de son collègue, posent une main sur le mur.
je te sent en colère quelques choses ne va pas tu est contrarier, souhaite tu en parler? ou est ce que je peu t'aider en quelques choses?

Ils ne parlais pas souvent entre eux, mais l'elfe n'avait pas de problème avec Seth et ne comprenait pas vraiment le comportement de certains collègue envers se derniers. Et puis certain trais de leur caractère était similaire, rien ne dis qu'il ne pourrais pas s'entendre et Narmacil n'était pas du genre à chercher des cross au autres et il pouvais se montrer aussi têtue que patient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Messager funeste Mar 28 Mai - 12:24

Ses tristes pensées furent chassées par l'arrivée inopportune de Narmacil, qui venait innocemment dans la volière pour requérir les services d'une chouette. L'oiseau se vit confier sa mission sans grand enthousiasme mais se résolut à la mener à bien comme il se devait, son honneur de messager en dépendant.
Seth préféra ne pas répondre à la remarque de son collègue, le laissant finalement s'occuper du cadavre du mainate carbonisé. Puis, comme Narmacil s'inquiétait de ne pas le voir réagir, il s'approcha de lui et lui demanda bien aimablement si quelque chose le tracassait.

Il fallait savoir que le professeur de magie noire avait pour habitude de parler peu, et d'ignorer superbement la plupart des gens, y compris une bonne partie de ses collègues, et ce pour diverses raisons. Bien qu'arborant à l’accoutumée une mine sombre et glaciale, il ne suscitait jamais l'inquiétude des autres, car il ne s'agissait avant tout qu'un masque dont il se revêtait pour se protéger et se donner un genre. Seule Agatha avait su percer à jour la véritable personnalité de l'homme et avait su en tirer parti pour l'apprivoiser.
Pour pousser quelqu'un à s'inquiéter pour, il devait certainement paraitre plus morose que d'ordinaire, et avoir dans son attitude quelque chose qui paraissait fort peu coutumier.
Seth dévisagea son collègue, le jaugeant, et réfléchissant à la possibilité de se confier sur un sujet aussi pesant que contrariant. Certains secrets avaient la fâcheuse manie de tout remettre en question quand le moment ne s'y prêtait pas, et revêtait généralement des traits surprenants, pour mieux vous désarçonner.

- Pour des raisons que je ne m'explique pas, le malheur semble vouloir revenir entre les murs de cette école, et il possède quelques visages déplaisants que j'aurais aimé être assez fort pour réduire en poussière avant qu'il n'eut le temps de commettre quelques ravages. Malheureusement, je ne suis pas un Dieu, et ma toute puissance est assez limitée. Pourquoi, dans cette école, ne pouvons-nous pas nous soucier seulement que des facéties et paresses de nos élèves, ainsi que des tribulations heureuses et malheureuses de nos proches ? Il faut toujours que le destin nous jette à la figure ses plus cruelles farces.

Seth devinait que ses paroles devaient sembler fort énigmatiques aux oreilles de l'elfe, mais c'était là sa manière de s'exprimer, à l'image de ce brouillard qui rendait imprécises les formes piégées dans ses volutes.
Le professeur de magie noire ne savait que faire, car même si Narmacil avait entendu la teneur exacte du message du mainate, il n'en aurait certainement pas compris toute l'ampleur, car il devait fort bien ignorer l'existence du dénommé Byron Ulminard et ses liens avec la famille Grindelwald. D'ailleurs, si cela devait se savoir, un sérieux scandale éclaterait au sein du monde magique et le nom de Scylla en serait fort déshonoré. Déjà que la honte continuait d'étreindre la pauvre femme, la condamnant à expier ses erreurs de jeune fille, il n'était pas conseillé pour elle de revivre de quelque manière que ce soit son passé.
Non pas que Seth eut de la pitié et de l'amour pour sa soeur ainée, mais il trouva injuste que les élèves, qui n'avaient rien à voir avec cette affaire, eurent à pâtir des conséquences si cela venait à faire grand bruit. L'humeur de Scylla n'en aurait jamais été aussi exécrable et l'on ne pouvait prévoir tous les rebondissements liés à l'évènement. Les choses étaient suffisamment bien assez complexe sans avoir à en rajouter une couche.

- Dites-moi, Narmacil... est-ce que le nom de Byron Ulminard vous évoque quelque chose ?


Il ne croyait pas l'elfe très aux faits des histoires des Faëriens, mais peut être que ses oreilles avaient pu quand même capter quelques rumeurs à ce sujet. Mais Seth ne nourrissait guère de grands espoirs à ce propos, car la seule personne à parfaitement bien connaitre Byron en dehors de Scylla et de lui même, c'était Maugrey. Maugrey qui connaissait tout le monde et qui avait un jour travaillé pour les plus grandes familles comme mercenaire, avant de devenir un aventurier indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Messager funeste

Revenir en haut Aller en bas

Messager funeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1