Devenez élève à Poudlard, et choisissez dans quel camp vous allez combattre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Magie Noire- leçon 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Magie Noire- leçon 1 Ven 19 Oct - 15:06

S'il y avait un cours parfaitement redouté et boudé par la plupart des élèves de Poudlard, c'était celui de Magie Noire. La face sombre de la magie était mal perçue par les gens, et dans l'esprit de ces jeunes gens, l'étudier signifiait fatalement reconnaitre qu'on voulait devenir un mage noir, et fut une époque donnée, c'était presque déclamer son allégeance à Voldemort.

Sauf que la réalité du cours était tout autre.

Le cours de Magie Noire était parfaitement toléré à Poudlard du fait que le professeur en charge de cette étude ne cherchait pas à pleinement enseigner cette forme de magie (il n'était pas là pour les inciter à devenir des mages noirs) mais désirait seulement leur apprendre à la reconnaitre et à s'en prémunir efficacement. Peu de gens étaient capable de reconnaitre un sort de magie noire, et les trois quart des sorciers étaient tout simplement incompétents pour s'en protéger. Même les gens du Ministère n'étaient pas à la hauteur quand il s'agissait de contrecarrer les effets de cette obscure magie.

Ainsi, le cours souffrait d'une certaine mauvaise réputation, et la nature du professeur n'arrangeait pas les choses. Seth Grindelwald. Son nom rappelait bien trop celui du sinistre et célèbre Gellert Grindelwald, et de sa progéniture, Nathaniel Grindelwald. De ce fait, la rumeur circulait dans les couloirs que Seth était la relève de cette famille détestable, sans savoir que d'autres professeurs étaient de cette famille, la directrice en tête.

La salle de cours se situait dans les cachots de l'école, là où il n'y avait pas de fenêtres, et où les murs suintaient d'humidité et de moisissure. La pièce ressemblait pas mal à celle du cours de potion, notamment à l'ère de Severus Rogue, les flacons et bocaux douteux en moins. Le sol, lui, était recouvert de runes au style satanique. La couleur rouge n'était que de la peinture, mais les élèves répétaient, certains de ce détail, qu'il s'agissait du sang des sacrifices humains du professeur.
Seth en riait, et s'amusait parfois à entretenir les frayeurs de ses élèves.

Pour ce premier cours de l'année, Seth s'était lancé des paris, sur qui viendrait, le genre, le nombre, et la raison pour laquelle les mioches venaient trainer, la fleur au fusil, dans son cours. S'ils avaient la folie des grandeurs, il allait très vite les faire redescendre sur terre. On ne pouvait espérer marcher aussi facilement sur les traces des plus grands noms de la magie noire.

Il s'assit négligemment sur le bord de son bureau, aussi simple que massif, et impeccablement rangé. Il attendit ses élèves, la porte restée ouverte, jouant avec sa dernière acquisition, une magnifique montre gousset en or.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Poufsouffle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 21
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 20 Oct - 9:25

Angus arriva le premier au cours. Il dit alors au professeur, qui l'intimidait un peu:
-Bonjour, professeur...
Avant de s'asseoir à une table et de sortir ses affaires. Puis, il attendit que les autres arrivent. Son poignet le démangeait un peu, mais il ne pouvait pas se gratter en raison des bandages recouvrant les plaies de sa tentative de suicide. Il soupira et pensa:
*Mais qu'est-ce qui m'a pris, bon sang!*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élève de Poufsouffle
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 40
Date d'inscription : 04/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 20 Oct - 9:36

Abigael marchait dans les couleurs pour aller au cours suivent. Magie noir… la petite n’était trop fane de ce genre de cours craignant cela, mais il était dans son horaire et l’horaire oblige.

La fillette arriva face à la porte grande ouverte et y voyais son professeur. Assis en coin de bureau jouant avec un objet de couleur or. La jeune poufsouffle prit une profonde inspiration et entra dans la classe à sa grande surprise elle était la deuxième. juste après Angus
Bonjour professeur.

Elle le salua avant d’aller s’assoir, l’observent discrètement il lui rappelait quelqu’un ou du moins lui fessait penser à sa mère, du moins quelques détails la fessait penser à elle. Aillant rarement croiser ses oncles elle ne pouvait pas vraiment les reconnaitre quand ils se trouvaient face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 20 Oct - 9:47

Astaré avait décidé de suivre le cours de magie noire, en plus le nom du prof l'intriguait, Grindelwald. Serrais-ce un membre de sa famille qu'elle ne connaissait pas? Seul assister au cours le lui dirait. Asataré était accompagnée d'une fille avec elle, qui s'accrochait à son bras en se lamentant.

Astaré, tu es sur de vouloir assister au cours de magie noire? Tu sais ce que l'on dit sur la professeur et sa salle de cours?

Astaré lui lanca un regard avant de continuer son chemin, tandis que la jeune élève accrochée à son bras prenait un air de conspirateur avant de dire.

On dit que des runes de magie noire sont tracés à même le sol, et avec du sang! Le sang de ses victimes, le sang des élèves qui ont désobéis, le sang de ses ennemis! Et pire encore! On dit que le prof vous ferra un tel lavage de cerveau qu'il pourrait remettre sur pied une armée de ténèbre...

Astaré soupira avant de s'arrêter et de regarder la fille pendue à son bras comme une sangsue bien vorace. Ensuite elle dit.

Ecoute, si vraiment le prof de magie noire faisait tous ce que tu dit, il y a bien longtemps qu'il serrait renvoyé de l'école, alors arrête avec tes ons-dits et fait toi une opinion par toi-même, et pas avec des bruits de couloirs. En plus en tant que préfète c'est mon rôle d'assister aux cours, et de donner le bon exemple. Alors si tu ne veux pas venir et bien ne vient pas.

Planta la fille la et elle continua son chemin vers les cachots avant d'entendre derrière elle un bruit de cours, suivit de son nom "ASTARE!!"
Astaré sourie avant de laisser la "sangsue", la rejoindre. Les deux jeune filles arrivèrent devant la salle de cours. La porte était ouverte donc Astaré se permis d'entrer en disant.

Bonjour professeur.

La sangsue accrochée à son bras vit les runes rouge sang et elle devint toute blanche, manquant s'évanouir. Astaré la regarda avant de détourner le visage, un sourire moqueur sur celui-ci. Grace à son flair hérité de son père, elle avait reconnut l'odeur provenant des runes, mais elle n'allait pas dire à la sangsue que le soit-disant sang était en fait de la peinture rouge.
La sangsue n'osa même pas regarder le professeur et ce fut en regardant Astaré qu'elle dit bonjour, en béguaillant pour ne rien arranger.

Bon ... bon ... bonjour ... professeur.

Astaré leva ses yeux jaunes au ciel avant d'aller s'assoir. Angus et sa soeur étaient déjà la, donc elle les salua.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 20 Oct - 14:24

En peu de temps qu'il n'en fallait pour dire "avada Kedavra", quatre élèves se retrouvèrent face à lui dans sa salle de cours, la plupart tremblants comme une feuille. Un petit poufsouffle aux oreilles de chat semblait particulièrement terrorisé, et n'était certainement pas à sa place entre ces murs. Seth réprima un petit rire moqueur.
Peu après lui, la petite Abigaël entra, un peu méfiante, peut être aussi un peu effrayée. Il savait que cette curieuse fille avait été adoptée par sa "très chère" sœur Nephtys, il se demandait si elle le connaissait. En même temps, il n'était pas très enclin à se lier au reste de sa famille, et les gosses, même s'ils portaient le même nom que lui, le rebutaient toujours autant.

Tandis que les premiers élèves se dépêchaient de se trouver la meilleure place à leur gout, une fille de gryffondor se ramenait avec une de ses camarades de classe. La gryffondor avait un fort air de famille avec lui, en fait, on aurait dit ses sœurs jumelles au même âge.
Pire, elle avait le même air frondeur et assuré que Nephtys, ce qui irrita quelque peu Seth. Elle et lui n'étaient pas en bon terme, et même s'ils enseignaient dans la même école, ils avaient réussi l'impressionnant tour de force de ne jamais se croiser. Et concernant Scylla, il s'en tenait au très stricte minimum.
L'autre fille était une trouillarde finie, plus apeurée même que le croisement de chat qui était passé peu avant. Il se serait bien permit de lui dire "Bouh !" pour l'effrayer encore d'avantage. Mais à l'infirmerie, on le disputerait sévèrement pour avoir provoqué des syncopes durant son cours.

- Dépêchez-vous de vous installer
, dit-il d'un ton quasi glacial. Quand la sonnerie de début des cours retentira, je commence la leçon. Je n'attends pas les retardataires, je me fous de savoir si vous serez capable de suivre, et si vous avez un zéro pointé à vos devoirs, je serais obligé de vous renvoyer de mes cours. Je ne donne pas de cours de rattrapage. Je ne suis pas votre nourrice.

Il continuait de jouer négligemment avec sa montre, n'accordant absolument aucun regard à ses élèves. Il n'était pas là pour être le bon copain de ces gamins. Il ne s'appelait pas Maugrey Sovrano. Et il n'était pas non plus question qu'une seule personne joue les andouilles dans son cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 20 Oct - 14:49

Leiko avait le sourire aux lèvres , non , elle se réjouissait déjà de participer à un cours de magie noire ! elle entra en même temp qu'Eliah malefoy , la jeune serpentarde avait elle aussi un nom qui rappelait de mauvais souvenirs .. les deux sorcières entrèrent dans la salle , la vampire regarda la peinture rouge au sol et sourit , ce n'etait pas du sang , en aucun cas , elle se serait jetée dessus sinon ... la serdaigle elle , eu un petit rire en voyant la fille accrochée au bras d'Astaré ...

Les deux jeunes filles s'assirent donc à une table , leiko jeta négligemment son sac avant de regarder le prof de ses yeux rouges sang :

Bonjour

La vampire s'assit et mit sa tête sur la table d'un air fatigué et dit d'un ton qui laissait voir son ennui et son impatience de commencer le cours :

Bonjour ...

Les deux sorcières attendirent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 15 Déc - 13:17

Le professeur laissa les derniers élèves s'installer à leur aise dans la salle de classe. Il détailla chaque visage, chaque regard, tandis qu'il faisait encore tournoyer sa montre entre ses doigts. Il ne laissait rien passer, il était attentif à tout.
Enfin, la sonnerie retentit, mettant fin à la petite période de flânerie des élèves dans les couloirs. Comme promis, d'un claquement de doigts, il fit fermer la porte de la classe. Les retardataires pourraient rentrer, mais il ne referait certainement pas le point pour eux. Ils n'auraient qu'à se débrouiller pour rattraper la leçon.
La pièce était plongée dans une semi obscurité glaçante, mais qui permettait encore d'y voir suffisamment clair pour arriver à lire et écrire sans se faire mal aux yeux.

- Bien...


Il venait de ranger sa montre gousset dans sa poche, et prit un livre sur son bureau avant de déambuler entre les élèves en brandissant l'ouvrage.

- Il n'existe pas de livre officiel d'enseignement de la magie noire. Le Ministère n'approuve pas l'existence d'une telle matière à Poudlard, mais depuis Dumbledore, les directeurs ont toujours vu cette matière comme nécessaire. Pour ma part, je vous ai fait acheter ce livre : "Théories basiques de la magie noire". Je vous conseille de le lire avec attention, et pas seulement en cours, d'une part pour votre culture personnelle, d'autre part parce que ce cours sera complémentaire à celui de la Défense contre les forces du Mal.


Il préféra ne pas ajouter qu'il était également déçu de voir si peu de monde à son cours, qu'il n'y avait décidément qu'une majorité de crétins dans cette école, et que croire qu'on laissait apprendre la magie noir aux enfants en toute impunité était risible.
Le cours souffrait d'une sinistre réputation, et pourtant, c'était déjà mieux que le semblant offert par Maugrey en DCFM.

- Ici, vous allez apprendre à différencier la magie noire des autres formes de magie, à connaitre son origine, comment cela fonctionne et comment s'en prémunir lorsque vous avez affaire à elle. Oh évidemment, on vous apprend également à le faire en Défense, mais cette matière est plus généraliste. Elle ne parle de magie noire que dans ses grandes lignes, et pas toujours de manière juste ou subtile. Tout ça parce que cette magie est tabou. Mais ne pas en parler parce que cela dérange, c'est vous condamner à l'ignorance, à la bêtise... parfois à la mort.


Combien d'idiots avait-il vu foncer sur les armées de Voldemort sans comprendre que les ennemis usaient d'une magie interdite ? Que cette magie, ils ne savaient pas comment elle fonctionnait, comment il fallait la contrer...
Ils étaient pratiquement tous morts. Les survivants continuaient à vivre avec des blessures qui ne cicatriseraient probablement jamais. La magie noire ne blesse pas que les corps, elle brise également les âmes, et ces enfants ne le savaient pas encore. Pourquoi ne pas leur dire et leur montrer ? Pour les préserver ? Foutaises ! Cacher la vérité bien cruelle sur le monde n'était pas leur rendre service.

- Tenez, que connaissez vous de la magie noire ? Je pense que c'est une bonne question. Un bon sorcier se doit de se remettre en question. Tant pour savoir ce qu'il a déjà accompli que pour déterminer tout le chemin qui lui reste à faire. Croire que l'on a déjà tout vu ou tout fait est une erreur, il y a toujours à apprendre, même de la infime chose. Prétendre être meilleur que les autres, c'est se condamner à la stagnation, et donc à la médiocrité.

Et il pouvait en citer des noms. Malheureusement. Des gens promis à la gloire mais que leur suffisance a précipité dans la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mar 18 Déc - 12:24

Vincent était entrée en classe tout juste avant la sonnerie, le grinffondor fila directement se mettre dans un coin de la classe. Le professeur avant de quoi faire remonter certaine peur enfuit au plus profond de soit. et cela était un peu le cas pour se dernier.

La porte se claqua au moment ou il s'installa, le jeune homme possa son regard vairons sur Seth quand il se mit à parler. commencent son cours sans attendre. Il prt une plume et se mit à prnedre note jettent de temps à autres un regarda vers se qu'il écrivait.
La question qui fut posser le laissa intriguer, les connaissance en magie noir... très bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mer 19 Déc - 15:38

    Natsuno entendit parler d'un cours d'où il ignorer l'existence. S'était avant le jour du premier cours. Des élèves de sa maison avait parler d'un cours à la réputation sinistre et glauque avec un plus un professeurs qui donner froid dans le dos. A son habitude, Natsuno n'y prêta pas attention. Pourtant, en l'est entendent parler de magie interdite et dangereuse, finalement, cela poussa le jeune élève de Serdaigle à voir ce cours par lui-même. Puis, rien ne l'empêche de voir le premiers cours et que si jamais cela ne lui plaisait pas, il arrêtera. Disons que le premiers cours sera sûrement une leçon de découverte de cette matière.

    Avant d'aller en salle de cours, Natsuno était vite passer à la bibliothèque de l'école pour y déposer des livres qu'il avait emprunter. Malheureusement, il y as un peu de monde et cela prit plus de temps que prévu à rendre ses livres. Les livres rendue, Natsuno du emboîter le pas pour avoir la chance d'arriver à l'heure pour le cours. La sonnerie sonné encore qu'il arrive enfin au cours, il remarque un autre élève blond entré précipitamment. Il n'était donc pas le seul et pas si en retard que sa. Heureusement. Il eu le temps d'entré dans la pièce que la porte se fermer juste derrière lui. Sans attendre, il alla s'asseoir à une place libre. La pièce était sombre et s'était tant mieux. La lumière n'était pas trop son truc.

    Le cours commença et le professeurs commença le discours de présentation. Un peu long et ennuyant, mais il fallait bien sa pour commencer le cours. Une feuille sur son bureau, un stylo à la main. Il rester a regard se qu'il écrivait et écouter en même temps les paroles du professeurs. La derniers question était bonne a réfléchir en effet. Mais... Ne faut-il pas être un peu philosophe dans cette matière ? Peut-être. Natsuno aurait pu donner sa définition de la magie noir par rapport à sa culture personnel. Mais il préféra ne pas attirer l'attention sur lui. Dû moins, pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Ven 28 Déc - 21:09

Astaré allait répondre vertement à la sangsue, qui avait encore une fois montré sa tendance à imiter les poules mouillés, quand le professeur prit la parole. Le silence ce fit dans la classe te Astaré regarda le prof, s'était plus pôlit quand quelqu'un parlait. Tous en l'observant parler, l'éternel bout de sa plume en bouche, elle lui trouvait des ressemblances avec sa mère et sa tatie Phobia, peut être la couleur des cheveux, ou la façon de se tenir, les mimiques. En tout cas il lui faudra questionner sa mère à se sujet. Le discours du prof était semblable aux autres discours, mais quand même différent, d'une part car il parlait de la magie noire, il devait en savoir un rayon la dessus, et d'autres parts car il n'était pas comme d'autres profs qui ne voulaient même pas entendre parler de la magie noire. Astaré faisait partie de se genre de personnes, mais depuis qu'elle avait sut que la magie noire permettait aussi de guérir, elle en devenait curieuse, sans savoir que sa famille avait souvent traité avec la magie noire, du moins son grand-père, ainsi que sa propre mère et le professeur qui se tenait devant elle. Peut être étais-ce inscrit dans ses gènes?
Astaré sentit la "sangsue" lui donner un coup de coude et elle faillit s'étoufer avec le bout de sa plume. Elle lanca un regard noir à la "sangsue", avant de poser sa plume tandis que la "sangsue" lui écrivait que le prof l'effrayait. Astaré haussa les épaules et se désintéressa d'elle, reportant son attention sur le prof.
Il acheva son discours en demandant à ses élèves ce qu'ils savaient de la magie noire. Astaré y réfléchit, elle n'y connaissait pas grands choses, mis à part que la magie noire pouvait soigner, et aussi la blessure de sa directrice de maison. Elle savait juste que quelqu'un lui avait lancé un sort et que sa jambe ne guérirait jamais tout à fait.
Astaré se calla dans le fond de sa chaise et elle se mit à réfléchir sérieusement, elle irait à la bibliothèque après le cour pour se renseigner et trouver une réponse à la question du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 50
Localisation : Poudlard normalement.
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 29 Déc - 15:15

Nels était dans le fond de la salle depuis le début du cours,l'air très concentré pour une fois. Il se doutais que ce cours serait le plus difficile,celui qui néccessiterais le plus d'attention. Le jeune homme prit un air mi déçu en constatant le faible nombre de ses camarades venus au cours. Ils se semblaient pas comprendre que tout les cours étaient complémentaires. La botanique pour savoir de quoi ce méfier ou non comme végétal, le sport pour maintenir sa condition physique,la D.C.F.M pour apprendre une base de magie de combat, et le cours de magie noire pour connaitre son ennemi. Tant pis pour eux. La question de Seth laissa Nels pensif. Il prit une feuille et une plume et commenca à écrire ce qu'était la magie noire pour lui tout en pensant,amusé,que si la matière de D.C.F.M ne prévoyait qu'un léger programme sur la magie noire il devait en être différent pour Maugrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Ven 22 Fév - 13:26

La question qu'il avait posé avait un peu ébranlé ses élèves. Il voyait dans leurs yeux cet air pensif et un peu inquiet de ceux qui venaient en cours sans réellement avoir réfléchi à ce qu'était cet enseignement réellement. Il réprima un sourire satisfait, à présent certain que cette année le cru des élèves serait bien meilleur que les années précédentes.

- Je suppose, reprit Seth, que vos connaissances en la matière se résume à ce que vous en avez entendu parler par des tiers. Ces mêmes personnes qui, en règle générale, n'ont jamais eu la curiosité d'ouvrir un livre traitant sur le sujet.

Il commença à marcher entre les élèves, sans prendre la peine de jeter un oeil sur leurs copies. Ce qu'ils pensaient être bon de prendre en note ne regardaient qu'eux. Il les jugeait suffisamment autonomes pour savoir se gérer seuls dans la vie comme dans les études.

- La magie noire regroupe toutes les formes de magie que les gens jugent dangereux, par méconnaissance du sujet, à cause des préjugés séculaires, voir millénaires, qui accablent certaines branches de la magie, ou tout simplement parce que le procédé pour arriver à certaines fins va à l'encontre de ce que la morale populaire est capable de tolérer. Personnellement, je vous laisse libre de juger ce qui est bien ou mal. Il ne m'est pas permis de vous enseigner les plus grands sortilèges de la magie noire, mais si d'aventure, après bien des années d'études dans cette école, vous vous preniez le désir d'étudier cela de près ne serait-ce que par curiosité, je serais ravi de surveiller vos travaux.

Après tout, il n'était pas là pour empêcher ces enfants de suivre leur propre voie. Un mage noir le devenait, qu'il soit passé par des cours de magie noire, ou non. Par le passé, ce cours n'existait pas et Voldemort s'était bel et bien engagé sur la voie des Ténèbres, avec à sa suite bons nombres de sorciers.

- Je ne vous ferais pas de liste de célèbres mages noirs dans ce cours. D'une part, vous n'avez pas besoin que je vous montre des exemples de mages noirs sur lequel prendre modèle, d'autre part, ils sont suffisamment célèbres pour que vous en connaissiez les principaux. Aussi, le premier sujet de la leçon sera : Où se trouve la frontière en la magie traditionnelle et la magie noire.

Il leva ses yeux sur l'ensemble de sa classe. Il doutait fort voir de nombreuses mains se lever. C'était une question bien difficile à élucider, pour la simple et bonne raison que cette frontière était floue et dépendait bien souvent du point de vue de chacun. Pourtant, il existait une constante qu'il voudrait que ses élèves assimilent dès le départ. Bien que la question pouvait paraitre philosophique, elle n'en était pas moins primordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 23 Fév - 10:55

le professeur donna son cours en marchant à travers la classe, ne regardent aucun de ses élèves. recitant la matière qu'il connaissait et l'inculquant à ses élèves. ne laissent de répit à ceux qui avait eu la jujote de prendre note. Le blond releva la tête à la seconde question. Et eu un petit sourire en coin levant la main demandant ainsi le droit de parole. Quand il lui fut accorder il se mit dans le font de sa chaise et dis le fond de sa penser.
je pense qu'il n'y a pas de limite a proprement parler. Tout dépend de la moral et de l'étique des gens. Se qui pour moi est égale à de la magie noir ne l'est pas forcement pour d'autre.
Personnellement je trouve et que sa plaise ou non. Que la frontière se situe la ou ont attaque la vie des autres. je veux dire que si ont se trouve à mutiler, malmener les gens que se soit par la chaire ou l'esprit sa atteint la magie noir. Et encore plus si ont éprouve de plaisir en fessent de tel actes.

Puis il redevient silencieux, fessent tourner sa plumes entre ses doigts. C'était avis parmi temps d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mer 27 Fév - 13:05

Astaré regardait le prof avancer entre les bancs, tout en mordillant le bout emplumé de sa plume, réfléchissant à ce que le prof disait. A côté d'elle, la "sangsue" s'était légèrement remise de ses émotions et Astaré aurait bien aimé lui faire une belle frousse pour voir sa réaction mais elle se retint. La jeune Gryffondor se tassa sur le fond de sa chaise et elle écouta le prof, qui se trouvait à présent dans le fond de la salle, expliquant de quoi serrai fait la première matière du cours, la frontière entre la magie noir et la magie traditionnelle. Il revint devant eux et les regarda, semblant attendre une réponse de leur part.
Le premier à parler fut Vincent et ce qu'il dit fut assez complet, mais pas de limite à proprement parlé Astaré en doutait. Elle leva donc la main pour donner son point de vue. Le droit de parole lui fut accordé et Astaré commença à développer son point de vue.

Il doit certainement exister une frontière, maintenant cette frontière dépend de l'utilisation que l'on fait de la magie. Il n'y a pas nécessairement besoins d'utiliser un sort de magie noire pour tuer ou faire du mal à quelqu'un, un Experliamus bien placé peu y pourvoir, il suffit de viser un point vital. Maintenant il est vrai que certains sors ressemblent à le magie noire, comme utiliser sa propre force vitale ou celle de son ennemis pour faire du mal, contrôler ou d'autres "joyeusetés" dans le genre.
Mais ça m'étonnerais qu'il n'y ait que des sors pour tuer ou contrôler dans la magie noire, et que la peur ou la superstition des gens doit alimenter en sors la magie noire. Il y a dans cette école des gens qui ne sont pas humains et qui utilisent des sors différents de ceux qui l'ont apprend, et pourtant ils ne considèrent pas l'héritage de leur peuple comme étant forcement maléfique. Mais certains sorciers, eux, considèrent ce qu'ils savent faire comme étant de la magie noire.
Mais si vraiment il faut une frontière bien définie alors je dirais que les sors interdits font partis de la magie noire, et que les sors comme Lumos font partis de la magie traditionnelle, car ils sont utilisés par tout un chacun, mages noire comme non mages noire. Cette frontière la ne me plait pas vraiment car elle est trop simple : J'utilise un sors interdit donc je suis un mage noire? Tout le monde a entendu parler de la guerre d'il y a 10 ans, et ça m'étonnerais que ceux qui y ont participer on hésité à utiliser des sors interdits.


Astaré reposa sa plume et frotta son nez avec le dos de sa main, mettant sans le savoir de l'encre noir sur le bout de son nez, comme à son habitude, avant de se taire et de cogiter à ce qu'elle venait de dire, cherchant si elle avait quelque chose rajouter. Elle n'avait à rien à dire de plus et elle attendit de voir qui allait aussi répondre.
La "sangsue" la regarda, ainsi que d'autres élèves qui devaient certainement "diviniser" ceux qui ont vaincus Voldemort et son armée, mais Astaré s'en contrefichait, un peu de logique ne ferrai pas de mal aux gens et se qu'elle pensait ne regardait qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 4 Mai - 8:52

Seiji était arrivé en même temps que Vincent, pile avant la sonnerie des cours.
Le serpentard s'était installé le plus loin possible de ses comparses. Seiji aimait plutôt bien l'ambiance de la classe et c'est alors qu'il assista au discours du professeur et quelques élèves lui répondirent.
Seiji n'avait qu'une idée en tête, c'était de commencer la partie pratique !
La frontière entre la magie et la magie noire ? Cela ne l'intéressait pas vraiment, tant qu'il apprenait des sorts, il était content. Même si la magie en elle-même n'est pas trop son truc...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 323
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 15
Localisation : Dans mes pensées...
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 4 Mai - 9:27

Emily s'était installée sur la place libre à côté d'Angus. Il lui semblait qu'il n'était pas fort à l'aise dans ce cours, et c'était pour cette raison qu'elle s'était mise là, pour soutenir indirectement son camarade.

L'endroit du cours n'était pas des plus plaisant mais Emily n'était pas vraiment dérangée par cette ambiance. Ce qui l'inquiétait le plus, c'était de savoir si elle était capable de suivre ce cours ou non. Elle qui n'est pas un génie en magie, elle s'inquiétait de savoir si elle était capable de contrôler de la magie noir, mais le professeur avait l'air assez rassurant quant à ce sujet.

Bref, Emy ne jugea pas utile de noter le discours d'introduction du professeur. Ni même ses deux questions ! Quand on ignore quelque chose d'aussi attrayant, et qu'on l'entend, on le retient sans problème. En tout cas, c'était le cas d'Emy. Bien qu'elle ait observé convenablement le professeur, elle savait qu'il était un bon prof. Son sens de l'observation lui disait qu'il était pédagogique, mais que cela s'arrêtait là. D'ailleurs, il ne manqua pas de l'exprimer !

Après que certaines élèves se soient exprimé sur la dernière question, Emy, pour une fois qu'elle sortait du décors, demanda alors la parole et attendit l'approbation du prof pour parler et lui dit :


"La frontière entre la magie traditionnelle et la magie noire serait-elle alors les sors utilisés pour faire le mal à autrui ? Ou même les sors qui sont dits "interdits" ? ... Mais comme l'a dit Astaré, dans ce cas là, la magie traditionnelle devient de la magie noire à partir du moment où elle est utilisée à de mauvaises fins non ?"

Quand elle eut fini, elle regarda un instant Astaré pour lui montrer qu'elle soutenait ses propos, mais pas totalement... C'est pourquoi elle entendit alors la réponse du professeur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 50
Localisation : Poudlard normalement.
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Dim 5 Mai - 11:47

Nels était réellement fasciné par Seth, même si il affichais toujours un visage impassible. Cet homme était adulte, plus adulte que la plupart des adultes. Cela dis, malgré la normalité de l'une et l'apparente gaminerie de l'autre, il avais déjà ressentit cela pour Nephtys et Maugrey. La question de la frontière entre la magie blanche et noire avais fait sourire Nels. Il avais laissé ses camarades parler en les écoutant attentivement puis se racla la gorge et leva la main pour donner son propre avis sur la question. Du fait que Nels était au fond de la classe, il avais une vue d'ensemble, et il s'exprima aussi bien pour son professeur que pour ses camarades.

C'est une question philosophique. Demander ce qu'est la magie noire à mon avis, c'est comme demander qui est venu en premier, la poule ou l’œuf. Je suppose que beaucoup de gens ont donnés leur avis sur la question et que le débat ne se terminera jamais vraiment. Après tout, qu'est ce qui est bien ou mal ? Qui est assez objectif pour reconnaître une chose bien d'une chose mauvaise ? Par exemple, moi, dans ma vie hors de l'école je suis un voleur. Dis comme ça, c'est mal. Mais je vole pour manger alors c'est bien. Mais je prend des choses d'autre gens alors c'est mal. Mais je le fait pour mon bien. Je ne sais pas si vous me suivez, je pense que oui. Ce que je veux dire c'est que pour moi, la magie c'est un outil, comme un couteau. Tu utilise ton couteau pour couper ta viande c'est bien, tu le plonge dans la poitrine d'un camarade, c'est mal. Mais ce n'est qu'un couteau, il n'a pas de conscience, c'est à toi d'en avoir une. La frontière entre le bien et le mal se situe la ou NOUS la fixons.

Il se rendit compte d'avoir beaucoup parler et avoir fait preuve d'une maturité peu présente chez beaucoup d'élèves. Certains, notamment la sangsue qui collait tant Astaré, le fixait avec la bouche entrouverte, l'air idiot, n'ayant certainement rien compris. Mais Nels savait que Seth l'avais entendu et comprit, et il ne se souciais guère de l'avis des autres élèves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 323
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 15
Localisation : Dans mes pensées...
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Dim 5 Mai - 14:10

Emily avait écouté attentivement Nels qui se trouvait derrière elle. Elle fut particulièrement touchée par sa comparaison. D'ailleurs, à partir d'un moment dans son discours, elle se retourna sur son banc, et joua avec sa plume à côté d'elle.
Elle était loin d'imaginer qu'en réalité Nels avait une vie pareille en dehors de Poudlard. Elle se dit à ce moment là qu'elle n'était pas si mal que ça avec sa "famille"...

Son discours était très construit et bien défini, malgré le fait qu'il ne soit qu'un adolescent. Finalement Nels s'avéra être un garçon bien mature. Il lui donnait l'impression d'avoir vécu trop de chose pour un garçon, ainsi, le voilà adulte avant l'âge. Mais cela, reste une hypothèse.

Emy tourna de l'oeil aux souvenirs qu'elle avait en tête à cause de cela, et prit une bouteille d'eau dans son sac pour la boire petites gorgées par petite gorgées et attendit alors la réflexion du professeur quant aux définitions données par les élèves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mer 8 Mai - 13:12

On pouvait affirmer, en cet instant, que Seth exultait en son for intérieur, et ce malgré le visage neutre qu'il affichait. Certains professeurs lui avaient affirmés, pendant les pauses café, que les nouveaux élèves de Poudlard étaient prometteurs. Il n'avait rien dit, il avait juste attendu de les voir pour constater. Et il venait de voir, et le peu qu'il avait vu laissait présager des choses intéressantes.
Ces élèves suivaient son cours, et attentifs, s'appliquaient à participer activement. Il écouta les réponses de chacun et ne put s'empêcher de réprimer un léger sourire, notamment pendant l'intervention de Nels Yuki.

- Et bien, vous avez tous un point de vue bien encré. J'apprécie les élèves avec du caractère, ils sont plus intéressant quand il s'agit de discuter de magie.


Il s'assit sur son bureau, et embrassa la salle de son regard pénétrant pour reprendre, sur un ton légèrement plus cordial :

- La magie noire est un art obscure et occulte. Pendant des siècles elle fut étudiée et pratiquée dans le plus grand secret car peu approuvée par le plus grand nombre. Comme l'a souligné votre camarade, monsieur Yuki, l'appellation "magie noire" dépend principalement du point de vue de la population sur l'utilisation et la nature de la magie que vous utilisez. Une commission internationale s'est un jour réuni pour classifier les sortilèges utilisés dans le monde et ils en ont profité pour déterminés quelles pratiques seraient à classer dans la magie noire, c'est aussi simple que cela.


Il eut un petit ricanement moqueur. En fait, cela paraissait simple. Mais cela, ce n'était que le point de vue naïf des gens du ministère et des commissions d'étude, car Seth connaissait mieux la réalité que ces gens là.

- Mais classifier les sorts ne règle pas le problème. En réalité, la magie noire ne regroupe pas que des sorts interdits ou dangereux. Il faut considérer aussi le contexte de leur utilisation. Par exemple, nous avons trois sortilèges intéressants à l'étude : Avada Kedavra, doloris et imperium. Ce sont des sortilèges dits "impardonnables" et qui sont interdit d'utilisation, vous menant directement à Azkaban. Pourtant, au vu de leur dangerosité et des conséquences néfastes, voir irrémédiables, qu'ils provoquent, ils ne sont pas classés dans le registre de la magie noire. Ils pourraient, ils en regroupent toutes les caractéristiques déterminés par le comité d'étude. Mais ce n'est pas le cas. Parce que justement, le Ministère de la Magie s'en réserve le droit d'utilisation en temps de crise. Donc, on peut en déduire, que la magie noire est surtout affaire de point de vue et d'utilisation des sorts dits néfastes.

Il se releva, délaissant l'assise de son bureau et repassa entre les rangs, parlant de sa voix trainante et grave.

- la magie noire est une magie qui a cherché à repousser les limites imposées par la nature. Il est ici question de manipuler l'esprit, les corps, les âmes, de défier la mort, voire même de surpasser les Dieux. Les mages noirs sont des gens qui ont essayés d'atteindre la puissance absolue, et ce quelque soit les conséquences. Ils y ont laissés une part d'eux, les mutilants à jamais.

Il passerait l'histoire de sa propre expérience. Sa vie avait de quoi remplir un roman, mais Seth était un homme pudique, n'aimant pas que l'on s'introduise dans son intimité et son passé. Il n'y avait que sa famille et Agatha pour savoir ce qu'il fut, ce qu'il était, et ce qu'il sera.

- Evidemment, je ne vous ferais jamais exécuter ce genre de sortilège dans mon cours, à moins que vous ne teniez tant que cela à finir mutiler. J'imagine qu'aucun de vous ne rêve de posséder le teint magnifiquement pâlot de Lord Voldemort, ou hériter de ses narines absentes.

Son regard tomba malicieusement sur le groupe des filles, et se plaisait à imaginer une version toute féminine de ce grand mage noir. Bellatrix était ce qui se rapprochait le plus de la disgrâce physique d'une femme autrefois belle, mais que la magie noire avait flétrit prématurément.
Il sentait certaines d'entre elles frémir sous son regard, et elles firent semblant de ne rien avoir remarqué, des fois qu'il se mettrait à les interroger. Pour le professeur, il était un délice de terroriser les plus faibles d'esprit, car il était certain que c'étaient ces gens là qui freinaient l'évolution de la magie et des mentalités. Ils n'avaient aucun caractère, aucune force de conviction, des lâches qui fuiraient dès le premier danger survenu.

- Bien, refermons ce chapitre philosophique. La magie n'est pas faite que de mots, et je vous laisse seuls juges de ce que vous en ferez. Vos familles et amis sont là pour vous éduquer à ce qui est bien ou mal. Et à défaut, vous avez un professeur de défense contre les forces du Mal.

Il eut un ricanement plus appuyé. Quand il voyait la pauvre loque qu'était devenu Maugrey Sovrano, il avait du mal à croire que la très pincée et sèche Scylla avait consentit à le garder, et surtout à lui confier le poste très délicat de professeur de défense. Il voyait mal Maugrey enseigner quoique ce soit d'utile à des jeunes enfants pour leur sauvegarde, alors que lui même n'était pas capable de se préserver.

- Nous allons commencer l'étude des maléfices les plus courants en magie noire. Oui... j'ai oublié de préciser : ne parlez pas de sortilèges de magie noire dans mon cours. Il est plus approprié de parler de maléfices, vu que leur utilisation relève d'intentions peu honorables. Bien. Parlons de la base : la loi du triple retour. Quelqu'un a une idée de ce dont il s'agit ? C'est très important de savoir cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mer 8 Mai - 18:14

Astaré écoutait le prof tout en le regardant, malgré ce que disait ses condisciples, elle le trouvait cool et plus ouvert que la plupart des autre profs qu'elle avait rencontré jusqu'à maintenant, et qui frémissaient à la moindre mention des mots "magie noire". Il tournait facilement en dérision le ministère de la magie, mais Astaré s'en foutait un peu, elle avait rarement vécue près du ministère de la magie. Par contre ce qu'avait dit Nels lui plaisait, la frontière que les gens s'imposaient était justement cette limite.
Le prof s'assit à son bureau, ce devait être une mode dans l'école de s'assoir sur le bureau car elle avait déjà vue sa directrice de maison et sa sœur, la prof de divination le faire, et elle l'écouta parler, jetant un regard narquois en voyant certaines filles frémir, d'on la "sangsue" à côté d'elle, qui enfonça ses ongles dans le bras d'Astaré, qui retira son bras en lui lançant un regard assassin et en se le frottant avant de reporter son attention sur le prof, sans oublier un regard de mise en garde pour la "sangsue". Le prof fini son discours et demanda se qu'était le base de la loi du triple retour. Astaré en avait déjà entendu parler et elle sa cala dans son siège pour mieux réfléchir, le bout de sa plume en bouche, elle aurait encore de l'encre sur ses lèvres.
Elle leva la main et attendit que le professeur l'autorise à prendre la parole, ce qu'il fit.

Et bien j'en ai déjà entendu parler, c'est une loi qui dit que ce que vous faites de mal à une personne vous reviendra trois fois plus fort, maintenant c'est la théorie, et je suppose qu'il y a autre chose derrière qu'un sort qui vous reviendrai trois fois plus fort à la figure. Mais je ne pense pas que ça puisse être forcement maléfique, lancez un sort bénéfique et il vous reviendra trois fois plus fort. En gros ça veut dire que toutes actions à des conséquences qu'il vaut mieux être certains de comprendre pour éviter les retour désagréables, car toutes actions amène une réaction, c'est un peu comme l'effet papillon qui dit qu'un papillon bat des ailes quelque part et que dans un autre endroit du monde il y a un séisme ou quoi à cause du battement d'aile d'un papillon, ce qui est étrange en soit.
Donc pour moi la loi du triple retour c'est comme un boomerang, si vous en faites pas attention ou que vous ne connaissez pas cet outil, vous pouvez alors vous le prendre en pleine figure.


Elle plissa les yeux, réfléchissant à ce qu'elle pourrait rajouter mais elle préféra laisser la parole à ses condisciples, prenant quelques notes au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 90
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 50
Localisation : Poudlard normalement.
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mer 8 Mai - 19:00

Nels souriait d'un air parfaitement détendu pour la première fois depuis le début de l'année. La magie noire telle qu'elle était présentée par Seth le fascinait. Il se voyais très bien se lancer dans de longues études de la magie.
La loi du triple retour... Ouais. Il avais lu un livre la dessus. Il hocha la tête au paroles d'Astaré et repris la parole une fois que sa camarade avais finit.

"Tout ce que vous faites en magie vous reviendra par trois fois un jour ou l'autre, d'une manière positive ou négative, dans cette vie ou dans une autre". Tout ce paye un jour ou l'autre quoi. C'est bien beau de faire le mariole et de se sentir super puissant mais... Un jour ou l'autre ca se retournera contre vous. Prenez le cas de Lord Voldemort et de Harry Potter. Voldemort jetais des Avada Kedavra à qui il voulais, mais un jour ou l'autre, ça devais lui revenir en pleine face, et ça n'as pas manqué. Personne n'est à l'abri du malheur ou du bonheur et on finit toujours par récolter ce que l'on sème, en trois fois plus fort. C'est une règle implacable du monde la magie et personne ne pourra rien y faire.

Il sourit poliment à son professeur, le regardant avec respect. Juste avec un respect amical, pas avec admiration, ou peur comme les autres élèves. Il aimais ce cours, peut être plus que celui de Maugrey ou on avais plus l'impression d'apprendre les choses en se faisant habilement manipulé que de les comprendres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 323
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 15
Localisation : Dans mes pensées...
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Jeu 9 Mai - 19:35

C'est là qu'Emy commença à prendre note. Naturellement, la magie n'était pas du tout son domaine ! D'autant plus que pour une fois, elle avait l'occasion d'enrichir sa matière grise là dessus. Elle fut néanmoins relativement déçue de ne pas savoir répondre à la première 'réelle' question du professeur... Elle n'y connaissait rien à la magie et elle écouta ses camardes parler avec beaucoup d'attention et elle prit note de certains mots clé. Il faut avouer qu'Emy était assez impressionnée d'entendre que certaines de ses camarades étaient déjà bien calés en la matière... Ce qui l'inquiéta de plus belle ! Et oui, tout ce qui lui traversa par l'esprit, c'était qu'elle était déjà en retard par rapport aux autres et qu'elle imaginait déjà qu'elle aurait du mal à rattrapé son retard...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♖ Professeur de Poudlard ♖
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 47
Date d'inscription : 09/08/2012
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: sorcier confirmé
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balai
patronus
transplanage
occlumencie
legilimencie
animagus
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Mar 28 Mai - 11:23

Devant les réponses que lui soumettaient ses élèves, Seth opina du chef, assez satisfait de leurs réflexions. Il ne pouvait faire autrement que constater qu'une poignée des élèves présents avaient eu la présence d'esprit d'avoir déjà un peu potassé des ouvrages sur la magie noire et qu'ils possédaient une base sur les arts occultes déjà suffisamment solide pour s'avancer sur des théories intelligentes. Ces élèves là seraient à l'avenir de mieux comprendre leur environnement et sauront répondre convenablement aux turpitudes de l'existence et à ses pièges. Savoir analyser les choses et les situations était primordial pour qui voulait affronter le monde et y survivre jusqu'à un âge canonique. Et le terme "affronter" était ici exact, car la plupart des gens, qu'ils fussent magiciens ou non, se contentaient simplement de subir les affres de l'existence au lieu d'aller au devant des évènements et y prendre une part importante, écrivant l'Histoire au lieu d'en rester un contemporain anonyme et inactif.

- Il est vrai qu'ici, l'expression "nous récoltons ce que l'on sème" pourrait être une façon de voir la règle du triple retour. C'est certes un peu réducteur, mais pas mal replacé dans ce contexte.


Seth se dirigea vers le tableau noir dont il ne s'était guère intéressé jusqu'ici et qui était résolument demeuré immaculé. Il prit une craie blanche et se mit à écrire "règle du triple retour : principe et fonctionnement", puis, il commença à retranscrire sur le tableau ce qu'il énonçait à voix haute, pour être certain que ses élèves n'en perdrait pas une miette. Il était important qu'ils retiennent bien ce point de la leçon, car il était évocateur des conséquence d'un sortilège mal exécuté.

- La règle du triple retour souligne les conséquences néfastes d'un sortilège mal utilisé. Evidemment, cette règle est applicable à tous les sorts et maléfices que vous pourrez utiliser, et n'est pas seulement spécifique à la magie noire. Par définition, l'échec de la réalisation d'un sort signifie que vous n'avez pas su maitriser le sort et la puissance magique nécessaire pour le réaliser parfaitement, et que par conséquent, vous avez momentanément perdu le contrôle de vos pouvoirs. De fait, c'est vous qui vous retrouvez victime de votre sortilège. Je me rappelle encore d'un élève qui avait la pénible tendance à rater ses sorts et son échec se traduisait pour ainsi dire tout le temps par une déflagration plus ou moins importante. Vous avez certainement entendu parler du transplanage, dont le principe consiste à se rendre par magie d'un point A à un point B en quelques secondes et ce quelque soit la distance. Lorsque l'exercice n'est pas bien maitrisé, vous pouvez vous retrouver au mauvais point de chute dans le meilleur des cas, et dans le pire... et bien... vous serez désartibulé.


Se retournant, le professeur dévisagea ses élèves et certains d'entre eux affichaient une mine surprise, et troublée. La signification d'un mot aussi barbare que "désartibulation" leur échappait totalement et ils essayaient de lui trouver une logique qui aboutissait généralement à des spéculations aussi hasardeuses que douteuses. Pour les rares qui savaient de quoi il était fait mention, une grimace vint enlaidir leur faciès juvénile.

- La désartibulation, reprit patiemment Seth, n'est ni plus ni moins le fait de retrouver une partie de son corps à l'endroit A et le reste à l'endroit B. Bref, votre corps se retrouve disloqué et ce genre d'incident n'est pas si rare en vérité. A tel point que les moins confiants préfèrent se tourner encore vers des moyens de transport plus traditionnels comme le tapis volant, les balais volants ou la poudre de cheminette. Encore qu'il n'y a pas de cheminée partout où vous allez, et qu'il est nécessaire qu'elle soit connectée au réseau de cheminée gérée par le Ministère de la magie.

Faisant fi de tous les visages dégoutés dont lui servait ses élèves, Seth continua sa leçon sur la règle du triple retour, espérant que l'exemple de la désartibulation fusse suffisamment traumatisante pour ces jeunes esprits pour qu'ils en retiennent le principe de base.

- En fait, bon nombre de savants mages se sont penchés sur la question de cette règle, et le fait qu'un sortilège raté soit renvoyé au triple de sa puissance au visage de son exécuteur n'est pas tout à fait exact. Ce n'est pas exactement le triple, mais le calcul est si complexe, que nul n'a jamais pu fournir de formule de calcul exact pour estimer la puissance du retour de flamme. Mais ceci n'est que spéculation, et je vais en rester au fait. Pour des commodités, nous garderons à l'esprit que la puissance est trois fois plus forte quand elle nous est renvoyée, car il s'agit d'une moyenne, et qu'elle démontre bien que toute erreur est très chèrement payée.


Il reprit brièvement son souffle, peu habitué d'ordinaire à faire de si longs discours. En dehors de la salle de classe, il parlait peu, et uniquement à un cercle restreint de connaissances. Pour les autres... soit il les ignorait délibérément, soit il se disputait avec, haussant sa puissante voix grave comme un rugissement de lion. Aussi, les élèves veillaient d'ordinaire à ne jamais le froisser, craignant ses excès de fureur autant que ses saintes et froides ires.

- S'il est important de souligner cette règle pour la magie noire, c'est que dans la grande majorité des cas, ce retour est fatal, ou engendre des séquelles importantes et irréversibles. On ne peut espérer dominer l'esprit des autres sans avoir conscience que si l'on échoue, c'est son propre esprit que l'on peut perdre. La folie n'est pas chose rare chez un mage noir qui aurait perdu tout contrôle de ses pouvoirs. Parfois, il est à se demander s'il n'est pas préférable que votre sortilège vous tue net, plutôt que de finir enfermé à Ste Mangouste en raison de votre folie, ou parce que vous n'êtes plus qu'un légume. Et que dire quand vous avez perdu une bonne partie de votre corps ?

Il esquissa un mince sourire cynique. En vérité, il ne plaignait nullement ceux qui avaient pratiquée sans avoir su contrôler la magie noire et qui en payaient le prix. Ils connaissaient tous les conséquences de leur échec, et leur âme n'en devenait que plus noire et plus torturée. Lui même en avait fait l'amère expérience, et ce ne fut qu'au prix d'efforts surhumains qu'il était parvenu à une quasi-parfaite guérison. Mais il avait eu une chance insolente, il le savait très bien, et si un tel incident devait se reproduire, il lui serait définitivement fatal. Aussi, il apprit à devenir plus patient, plus pondéré, et l'âge lui apporta la vertu de la prudence. Mais il n'en restait pas moins un redoutable sorcier, versé dans les Arts Noirs. On ne pouvait pas guérir de tous les maux,.

- Vous savez aussi que la règle du triple retour s'applique en pratique pour un sortilège bien précis en défense contre les forces du mal ? Il s'agit du sortilège du Bouclier, dont le principe consiste à renvoyer son sortilège à votre agresseur. Dès le moment où le sortilège n'a pas atteint sa cible comme escompté, il nous est renvoyé au visage avec une puissance indéterminée, variant selon l'énergie que vous y avez mis, et selon la force de réflexion du Bouclier de votre cible. J'ai eu la chance de voir de mes yeux un as des duels effectuer un combat sans jamais user de sortilège offensifs, et il maniait avec une habileté déconcertante le sortilège du Bouclier. La puissance que son sort défensif possédait suffisait pour que les sortilèges renvoyés à son adversaire ne puissent être contrés véritablement. Ce génie des combats est malheureusement mort aujourd'hui, et puis vous assurer qu'à côté, Maugrey Sovrano n'est qu'un enfant brandissant une malheureuse sucette. Mais cet homme avait plaisir à affirmer que son duel avec la Mort était le seul qu'il concédait à perdre.

Ce roi du duel, Seth l'avait connu en 7ème année d'étude, lorsque Dumbledore, encore en vie, avait trouvé l'idée ingénieuse d'inviter les plus grands duellistes du monde à faire une démonstration amicale au sein de l'école, pour instruire par l'exemple les jeunes élèves. Maugrey était également étudiant à l'époque, et les deux jeunes garçons qu'ils étaient à l'époque s'étaient littéralement retrouvés ébahi par tant de puissance et de dextérité. Mais le Maitre des duels était déjà un homme vieux, et même si Maugrey avait alors affirmé qu'un jour il le provoquerait en duel et gagnerait (cette andouille rêvait de lui voler son glorieux titre de Maitre des Duels), Seth devinait que cet homme ridé aux longs cheveux blancs, ami de Dumbledore, n'en avait plus longtemps à vivre, tant le poids des années se faisait sentir.
C'était aussi lors de cette magnifique prestation que les élèves de Poudlard, à cette époque, purent constater que comme il l'avait vanté, Flitwick était excellent magicien bretteur et il parvint à émerveiller toute l'école de ses prouesses. Une salve d'applaudissement avait chaleureusement salué le doigté du vieux professeur, ainsi que son courage et sa détermination à ne jamais céder de terrain à son adversaire.

Tous ces souvenirs étaient forts agréables, et Seth regretta que le Maitre des Duels s'en fut allé taquiner la Faucheuse, privant ainsi ses propres élèves d'une admirable démonstration qu'ils n'auraient jamais pu oublier, et qui était d'une toute autre qualité que les leçons et travaux pratiques de ce charlatan de Maugrey. Un petit sourire trahit néanmoins brièvement la beauté de ce souvenir lointain, rendant presque le visage de Seth plaisant et aimable, et la lueur de ses yeux, un brin infantile, aurait put attendrir bien des coeurs. Ce cours instant d'humanité chez le professeur prit fin aussitôt, et il reprit son habituel masque de froideur et de désintérêt pour la cause infantile et pubère.

- Tenez, ce serait une excellent idée si vous vous amusiez à en toucher un mot au professeur incriminé sur les effets décuplés d'un sortilège renvoyé par le sort du Bouclier. Vous lui démontreriez que vous n'êtes pas des sots et que le sujet vous intéresse. Avec un peu de chance - et je dit bien un peu- il sera tant surpris par vos connaissances qu'il vous concédera quelques points.


Et surtout, il se montrerait enthousiaste. Lorsqu'on lançait Maugrey sur un sujet, et surtout un de ceux qu'il maitrisait le mieux, ce vieux fou se montrait intarissable et saoulait les gens d'explications et d'exemples, qu'ils fussent personnels ou non. C'était sans doute une manière comme une autre de torturer les élèves, et Seth se réjouissait d'avance du visage déconfit de tout élève qui se retrouverait un jour dans ce cas de figure.

- Bien, avez vous des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Préfet des Serdaigle ●
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 323
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 15
Localisation : Dans mes pensées...
Fiche RPG
Feuille de personnage
réputation réputation: élève de premier cycle
compétences compétences:
compétencesacquise/inné ou nonanimal
Vol sur balainon
patronusnon
transplanagenon
occlumencienon
legilimencienon
animagusnon
augurey
métamorphomage
fourchelangue

baguette baguette:

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Ven 7 Juin - 16:51

Alors qu'Emily prenait soigneusement note de ce que le professeur dictait sur cette règle qui lui était complètement inconnue, une question lui vint soudain à l'esprit. La magie noire n'était vraiment pas son fort, la petite yuki-onna voulait en savoir plus sur cette matière dans laquelle elle cumulait les lacunes.

Emily buvait incontestablement les paroles de Seth. Mais au moment où il parlait de ses souvenirs lointain, elle remarqua sans plus attendre que le visage de Seth s'illumina. Visiblement, elle constata que malgré lui, Monsieur Grindwald était une personne dont la nostalgie profonde faisait de lui sa victime. Il n'est pas la proie de ses sentiments mais de ses souvenirs. Emily observa alors qu'il était une personne exuvie romanesque dissimulée. Emy avait cette fâcheuse habitude d'analyser le physique et le comportement de chacune des personnes pour en définir leur caractère et leur personnalité : Merci Gabriel, son grand-frère. Bref, Emily reprit ses esprits et nota en annexe : "le sort du bouclier - Maugrey". Sa prochaine question, son prochain sujet de conversation avec le prof de DCFM était programmée. Il fallait qu'elle en sache plus là-dessus, elle qui n'était pas une adepte du combat, le sort du bouclier semblait être fait pour elle.

Ensuite, quand le professeur vint à poser la question pour savoir si les élèves avaient des questions, Emy regarda autour d'elle et vit que personne ne leva la main, du coup, regardant le prof un peu gênée, elle leva le bras jusqu'à ce qu'il lui donne l'autorisation de parler.
Elle posa alors la question en baissant les yeux :


" Excusez-moi pour cette question professeur mais... Du coup, y a-t-il une véritable différence entre un sortilège donné avec une mauvaise intention et un maléfice ? "

Emily avait bien conscience qu'elle n'était pas dans son domaine. Du coup, sa question aurait plutôt été du genre : "pitiez pouvez-vous me donner des cours particuliers en magie noire ?!" Mais une chose était sur, dès la fin du cours, elle irait se poser dans le parc pour dévorer l'ouvrage acheté sur cette matière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1 Sam 8 Juin - 11:40

Astaré notait quand elle se rendit compte qu'elle n'avait plus de place sur son parchemin et que bien sur, elle n'en avait pas avec elle, donc elle réfléchit en mordillant le bout de sa plume ensuite, elle fit une flèche dans la marge et elle écrivit la : "Interrogez le prof Maugrey sur le sort bouclier = peut être utile", avant de regarder le professeur. Il semblait perdu dans ses souvenirs et soudain il parut différent, presque aimable et enfantin puis son masque de froideur et de dédain revint. Elle connaissait cella, les masques que les gens portent pour cacher leurs sentiments et ce qu'ils sont vraiment, et après tout sa famille est très douée la dedans, surtout son grand-père, qu'elle n'avais jamais connut mais qu'elle connaissait de nom et de réputation, surtout avec les rumeurs courants dans sa famille.
Elle acheva de noter et se promit d'aller faire un tour dans la bibliothèque pour étancher sa soif de curiosité sur la magie noire. Emily leva alors la main et posa une question, gênée. Selon Astaré elle n'avait pas à l'être mais bon, c'est vrai que dans cette classe les élèves étaient particulièrement méchants entre eux, surtout certains élèves de Serpentard, que Astaré s'en doutait, n'hésiteraient pas à faire des commentaires après les cours, de toute manière ils n'oseraient sans doutes pas devant le prof, vue les points qu'ils avaient fait perdre à leur maison dernièrement. Elle trouvait la question d'Emily intéressante et elle attendit aussi la réponse, se demandant si la différence était minime ou pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Magie Noire- leçon 1

Revenir en haut Aller en bas

Magie Noire- leçon 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant